Israël ou l’Europe de demain

Par Dimanche 18 octobre 2015 Permalink 21

La semaine écoulée a vu à Jérusalem une attaque non plus à l’arme blanche mais avec des armes à feu. Les terroristes palestiniens sont montés à l’arrière d’un autobus, ont tiré et ont tué deux personnes. Ce genre d’acte rappelle cet islamiste du Thalys qui sans une succession de hasards incroyables eut fait un carnage dans le train.

L’Europe connaîtra un jour la même tension que celle vécue en ce moment en Israël. Evidemment tout le monde se tait et les médias, en particulier TF1, c’est du moins ce que ressent la communauté juive française,  excusent à chaque reportage les agresseurs faisant ainsi des agressés, des piétons la plupart du temps qui passaient par là, les responsables de leur propre agression! Un peu moins d’aveuglement de la part des journalistes français serait très bien venu.

Mais en France en tout cas, tous les ingrédients sont réunis pour que le pays vive dans l’avenir les mêmes moments d’angoisse que les israéliens. La paupérisation due au chomage de masse des banlieues fera revivre, c’est absolument certain, les troubles d’il y a dix ans, en plus grand car ils ne seront plus circonscrits aux seuls quartiers d’immigration. Partout dorénavant, l’état laisse s’installer un extrémisme qui s’exhibe pour un jour devenir la norme. Plus rien n’est fait contre ces femmes voilées de la tête aux pieds qui servent de bases avancées à l’islamisation de la France. En acceptant lâchement ce fondamentalisme religieux les gouvernements qui se suivent, sèment les graines des conflits futurs entre communautés.

Les appels sur les réseaux sociaux aux jeunes palestiniens dont certains n’étaient même pas nés lors de la deuxième intifada à tuer les juifs font parti d’une campagne de terreur ininterrompue et organisée. Le Président Mahmoud Abbas joue les hommes de paix quand il parle en anglais mais en utilisant l’arabe, pour des raisons de politique palestinienne afin de ne pas se laisser déborder, il met de l’huile sur le feu et excite sa population. La France se grandirait en cessant de soutenir des organisations se complaisant dans l’assassinat aveugle et en se rappelant que la seule véritable démocratie du moyen-orient reste Israël. La paix ne passera pas en soutenant un terrorisme qui prend maintenant sa source dans l’idéologie de l’Etat Islamique.

Regarder ce qui se passe en Israël comme un avant goût de ce qui arrivera demain en Europe devient de plus en plus pertinent.

Frédéric Le Quer