Israël boycotté en toute discrétion

Par Samedi 10 décembre 2016 Permalink 3

Le règlement n° 1169/2011, publié au Journal Officiel de la République Française le 24 novembre 2016 ordonne aux opérateurs économiques d’informer les consommateurs sur « l’origine des marchandises en provenance des territoires occupés par Israël depuis juin 1967″. Cette mesure antisioniste qui ne cache pas ses relents antisémites, prise par le gouvernement de Manuel Valls, s’inscrit dans la continuité de cette ligne politique conduisant à une soumission toujours plus grande de notre pays envers l’islam.

Nos dirigeants ont décidé de prendre parti pour les palestiniens malgré les agressions systématiques à coup de couteaux sur des civils dont ils se montrent coupables en ce moment même. Notre gouvernement se plait à condamner le seul pays démocratique du moyen-orient. Pire, maintenant, il a choisi de le stigmatiser en incitant au boycott des produits exportés sur notre sol. Cette terre qu’Israël réussit à rendre riche grâce au travail de ses habitants devrait donc redevenir un désert car n’en doutons pas, sitôt rendu aux palestiniens, elle redeviendra un no man’s land brûlé par le soleil sans plus aucune activité économique. Il n’y a qu’à regarder le reste de la région pour en être convaincu! L’idiotie de la mesure est complète quand on sait que ce sont aussi les palestiniens qui travaillent à fabriquer les produits montrés du doigt qui pâtiront de cette politique!

Toute l’Union Européenne est aussi derrière ce coup honteux. Alors que l’histoire devrait la conduire à beaucoup de sagesse compte tenu des crimes qu’elle a à se reprocher envers la communauté juive, elle fonce aveuglément pour soutenir un peuple palestinien qui se complaît dans ses querelles intestines depuis des siècles et son antisémitisme inculqué aux enfants dès leur plus jeune âge. Mais Netanyahu n’a pas l’heur de convenir à cet occident qui se consume de l’intérieur à cause de sa lâcheté et de sa soumission à tout ce qui vient du monde sunnite. Netanyahu est concentré à sauver son pays, à le rendre fort envers et contre tous les donneurs de leçons droitdelhommistes. C’est un homme d’état comme il n’y en a pas en Europe occidentale, comme Poutine ou éventuellement demain Trump, qui met avec juste raison la sauvegarde de sa nation au premier plan de ses préoccupations.

La France avait tout à fait la possibilité de ne pas appliquer cette directive bruxelloise. Mais la communauté musulmane en France vote à 90 % socialiste et est infiniment plus nombreuse que la communauté juive contrainte de plus en plus à fuir son pays, la France.

Frédéric Le Quer