Information, de Charybde en Scylla

Par Mardi 2 août 2016 Permalink 5

La saison estivale est particulièrement redoutable pour ceux qui continuent à écouter l’information dispensée par la télé ou la radio. Le padamalgam tient le haut du pavé, la religiosité est un incontournable où chaque citoyen se voit cataloguer en fonction de sa croyance, l’oeucuménisme est une obligation, l’amour est le grand mot mais pas question de chair on est dans le spirituel. La vie politique est gardée sous le boisseau, le scandale de la sécurité lors du 14 juillet à Nice est étouffé, les tentatives du ministère de l’intérieur de faire disparaître des preuves sont oubliées. Les engagements de nos forces armées en Syrie, au Mali, en Libye ne souffrent aucun débat malgré des attaques terroristes qui sont le pendant de nos guerres. Quant à la situation économique, l’aveuglement volontaire des médias est encore pire! Bien que le « ça va mieux » présidentiel se révèle être un indeniable mensonge que les chiffres venus de tous les horizons ne cessent de démontrer, aucune voix ne s’élève pour crier « dehors l’incapable, le baratineur, le fossoyeur de la nation! ».

Plus aucun journal d’information, sans un musulman en costume folklorique nous parlant de la religion de paix qui est la sienne. Avec son accent de Bab el Oued, on se dit que s’il existe un islam de France, il ne s’agit pas d’un islam français! Le président et ses ministres sont en vacances mais en alerte! Sans doute faut-il comprendre qu’ils ont pris leur portable… Les pires nouvelles sur le plan du chômage, de la croissance, du secteur manufacturier comme l’automobile ou de celui des services comme le tourisme, sont relativisées grâce à des comparaisons saugrenues faisant espérer des jours meilleurs ou faisant croire que « quand même ça va mieux »! « Quand même » sont devenus deux petits mots magiques pour faire avaler la pilule de ceux qui veulent encore y croire. « Quand même » ça veut dire « c’est pas si terrible que ça, arrêtez de penser qu’on vous embrouille à longueur de temps! » Ben voyons… Rajoutons à cela l’ingérence incroyable des médias français dans la vie politique américaine en prenant fait et cause pour Hillary Clinton sans la moindre subtilité et le tableau sera presque complet. Presque, parce que les jeux du cirque continuent après le foot et le vélo avec les J O. À la
moindre médaille, on nous fera chanter la marseillaise, c’est le grand tube de l’été!

Ave caesar, morituri te salutant.

Frédéric Le Quer