Hubert Robert (1733-1808)

Par Dimanche 25 octobre 2015 Permalink 2

Hubert Robert fera l’année prochaine l’objet d’une grande exposition au musée du Louvre présentée de la manière suivante: « Son remarquable itinéraire artistique le conduisit de Rome à la cour de France, pour laquelle il conçut des décors spectaculaires, comme peintre et paysagiste, qui lui assurèrent une célébrité européenne et des commandes jusqu’en Russie. Mémorialiste de Paris et de la Révolution, il fut le conservateur engagé du tout récent musée du Louvre. »

Salué par Diderot en tant que peintre d’architecture, c’est une nature  poétique, de fantaisie où le règne minéral est omniprésent que Hubert Robert, surnommé Robert des ruines, met en scène. Si certains de ses décors seront détruits pendant la révolution, ses feuilles et ses tableaux restent en grands nombres. Le Louvre a acquis en 1975 deux vues imaginaires de la Grande Galerie datées de 1796, l’une pratiquement telle qu’elle est maintenant mais qui ne fut réalisée entièrement, ie avec l’éclairage zénithal, qu’en 1856 ( image en une) et l’autre, son pendant correspond à une étonnante vision des ruines de son propre projet non encore exécuté!

Les travaux d’Hubert Robert sont fréquemment en salles des ventes. Concernant ses dessins on peut mentionner l’aquarelle (32×43,5cm) ci-dessous peinte en 1763 à Florence, vendue le 29 janvier 2012 à Joigny, par Joigny Estimation SVV, 15 600 €.SAM_0872

Pour ses tableaux la fourchette des prix réalisés est large. Pour 31 980 € un amateur pouvait s’offrir le 23 janvier 2013 à Drouot chez Chayette et Cheval SVV, cette petite huile sur panneau (40×50,5cm) ci-dessous représentant un jeune dessinateur.SAM_0873

Concernant encore un petit format, pour 73 655 €, les ruines et les lavandières (38×59,5cm) ci-dessous se négociaient à Drouot le 9 avril 2015 chez Fraysse SVV. Cette oeuvre fut aussi vendue en 1952 et recueillie 800 000 F soit en valeur actualisée 17 150 € (infos gazette Drouot).SAM_0875

Enfin, le 5 avril 2013 à Drouot chez Beaussant-Lefèvre SVV, cette fontaine sous un portique (77x112cm)d’Hubert Robert, ci-dessous, approchait les 160 000 €, seulement, pourrait-on dire, l’estimation haute ayant été fixée à 200 000 €.SAM_0876

Frédéric Le Quer