Hollande dit: Votez Macron!… Poil au fion!

Par Lundi 24 avril 2017 Permalink 3

François Hollande met en garde contre le vote pour Marine Le Pen dont le projet entraînerait les pires catastrophes. Les marchés financiers en sont parfaitement conscients. Les actions grimpent surtout les bancaires qui prennent 10%, les taux souverains baissent, l’euro monte face au §. L’or parallèlement dégringole! Si vos intérêts correspondent à ceux des banques, des traders, de Soros, si la libre circulation des capitaux vous est essentielle, si la mondialisation et son corollaire l’absence de démocratie vous conviennent, les conseils de « moi, président » vous seront précieux. Écoutez ses arguments et suivez ses consignes de vote pour Emmanuel Macron! En revanche si vous vous foutez d’avoir la possibilité d’envoyer votre pognon à l’autre bout du monde, si vous avez l’intuition que ce qui favorise la Société Générale, la BNP, le Crédit Agricole ou les grandes fortunes à peu de chance de vous être favorable, si vous pensez que l’argent déversé par les banques centrales n’a pas « ruisselé » comme dit Bernanke, dans votre porte-monnaie, dites-vous qu’en votant Macron les choses ne risquent pas de changer et que le pourrissement dont parle Mélenchon, vous touchera un jour ou l’autre comme 2 et 2 font 4.

Les oligarques serrent les coudes et mettent leurs dernières forces dans une bataille qu’ils ont pratiquement déjà gagné. Il faut dire que Macron hier soir dans son discours suivant les résultats n’a, comme d’habitude, pas fait très forte impression et mieux vaut le soutenir fermement. Il n’avait pas grand chose à dire apparemment! Il était pressé d’aller aux Fouquet’s ou je ne sais quel restau branché, ce qu’il a fait avec ses amis de la jet set. Pas grave! Les médias prennent le relais, bouchent les trous béants du candidat et dénigrent à n’en plus finir son adversaire. La soirée électorale d’hier était emblématique à ce propos! Jamais la pression sur les électeurs n’a été aussi forte. Le front républicain recommence sans honte, sans peur du ridicule, sans la moindre nuance. Pourquoi tenteraient-ils d’ailleurs d’être subtils? Plus c’est gros, plus les français suivent. Et pourtant, pourtant… Tous les chiffres économiques objectifs prouvent que ça ne va pas mieux pour des ménages qui auront le déshonneur d’avoir voté Macron sans rien avoir sauvegardé de leurs avantages acquis parce que Macron est le grand exterminateur des droits sociaux.

Soyons donc prêts à nous appauvrir financièrement et culturellement joyeusement dans l’Europe! On ne dit plus Union Européenne, la connotation est trop négative, on dit juste Europe maintenant… Mais comme tout bon misérable qui se respecte, on restera digne, affamé mais la tête haute, on ne rejoindra pas les horribles rangs populistes, ces ignobles extrêmes… Plutôt crever! Et ça viendra.

Frédéric Le Quer