Hillary Clinton, mensonges et corruption

Par Mardi 1 novembre 2016 Permalink 1

Les élections américaines auront lieu dans une semaine exactement. Trump et Clinton sont à nouveau au coude à coude dans les sondages. Pas d’illusion trop rapide néanmoins, on sait qu’aux Etats Unis la fraude électorale est une affaire d’état. L’élection injuste de Bush en 2000 est la dernière preuve flagrante. Là-bas ce que le deep state veut, Dieu le veut! Et il veut Hillary Clinton.

Les sondages sont passés d’après ABC News de +12 points en faveur de Clinton à +2 points, autrement dit, ils sont revenus dans la marge d’erreur. La conseillère de la candidate, son bras droit, la musulmane Huma Abedin, fille d’un dirigeant de l’organisation des frères musulmans, mariée à un ex-député américain pédophile envoyant par mail des photos de lui à poil à une jeune ado, quel cirque!, donc la conseillère détient dans ses ordinateurs des dizaines de milliers de messages dont personne ne sait très bien ce qu’ils contiennent mais qui représentent des brûlots si incandescents que le patron du FBI jusque là plutôt bienveillant envers Hillary Clinton, a décidé d’analyser sérieusement. En fait la plupart de ces messages en clair aurait servi à Clinton et ses proches à contourner la loi sur l’obligation de crypter la correspondance d’un secrétaire d’état pour vendre au plus offrant les services du chef de la diplomatie US moyennant finances. La candidate des laboratoires pharmaceutiques et des grandes entreprises américaines ne l’est pas pour rien, mais pour services rendus! La suspicion de corruption se double maintenant de suspicion de triche. Les langues se déliant avec le scandale des e-mails, Dona Brazil, une journaliste de CNN renvoyée avoue avoir fait fuiter les questions prévues lors d’un débat des primaires contre Sanders à l’intention d’Hillary Clinton pour qu’elle puisse se préparer à y répondre! Ainsi quand Sanders pouvait être pris au dépourvu, Clinton pouvait étaler toute sa maîtrise des dossiers!

Toutes ces casseroles devraient définitivement disqualifier vis à vis du peuple américain la candidate démocrate qui roule pour les 1% les plus riches. On remarquera que nos médias deviennent plus mesurés devant l’incertitude qui plane à huit jours des élections. Quelle formidable bouleversement ce serait de voir celui qui dit « Au XXème siècle, les États-Unis ont vaincu le fascisme, le nazisme et le communisme. Maintenant, une menace différente pose un défi à notre monde : le terrorisme islamique radical. » arriver au pouvoir. « Nous pourrions trouver un terrain d’entente avec la Russie dans le combat contre l’État Islamique, » ajoute-t-il. En effet, il est temps que les va-t-en guerre du genre Hollande s’écrasent définitivement!

Frédéric Le Quer