La gauche de charybde en scylla

Par Mercredi 1 octobre 2014 Permalink 30

La gauche renie le peuple français depuis quarante ans. Son élite bourgeoise est à mille lieues des préoccupations populaires. Seuls les sondages et les enquêtes d’opinion lui permettent de faire semblant de comprendre les aspirations des citoyens, mais à force de faire semblant, son existence même n’est plus justifiée.

C’est à la fin des années 70 que les milieux populaires commencèrent à être rejetés par elle au profit des immigrés. Le visage des banlieues socialistes ou communistes se transforma radicalement pour devenir vingt ans plus tard des ghettos musulmans dans lesquels le peu de français restant a vocation à épouser l’Islam. Électoralement le pari a été fait que les français récemment naturalisés, sans argent et qu’elle croyait sans racine, voteraient à gauche, celle-ci étant prête à toutes les démissions, tous les renoncements, sous couvert de laïcité. Tant bien que mal la gauche reste ainsi aux affaires avec pour base électorale non plus les ouvriers français, qu’elle craignait de voir s’embourgeoiser, mais cette misère humaine venue du monde entier demander un passeport français et profiter de notre fameux système social dont le déficit laisse dorénavant peu d’espoir pour sa survie.

Le résultat tombe maintenant accentué par la crise économique. La France est sur le point d’être dépecée, ses habitants d’origine disparate n’ont aucun lien entre eux, l’objectif de la politique intérieure ne dépasse pas la recherche d’un calme social précaire, sa politique extérieure est fonction des gros yeux que pourraient faire les minorités demeurant sur son sol. C’est calamiteux! Malgré les effets d’annonce et des mots ronflants comme « le pacte de responsabilité » un conservatisme apeuré est l’alpha et l’oméga de l’action gouvernementale.

Les dirigeants se sont faits peur avec le mariage pour tous pensant contenter les bobos parisiens à bon compte en ne heurtant que des traditionalistes catholiques qui de toute façon ne votent pas à gauche. Ils avaient juste oublié les musulmans… Erreur fatale à rattraper! On n’entendra plus jamais parler de PMA ou GPA! Encore plus cocasse, actuellement, le pouvoir défie les professions libérales qui elles non plus ne font pas parti de son électorat. Il veut favoriser ainsi, ce qu’il appelle un peu gêné les investisseurs mais qui ne représentent en fait que les capitalistes et leur masse d’argent mondialisé toujours à la recherche de rendement meilleur! Le socialisme est maintenant à la remorque des multinationales après avoir loué la finance internationale et durant des années avoir bradé la nationalité française. La boucle est bouclée. Le mondialisme à visage inhumain est représenté par François Hollande.

De démissions en abandons, d’idées saugrenues en retraites en rase campagne, de grandes envolées en atterrissages forcés, la gauche décrédibilisée partout dans le pays, justifie sa présence par les élections ayant eu lieu il y a plus de deux ans. Les divers échecs dans les urnes l’ayant entre temps sanctionnée, n’ont jusqu’à maintenant aucune incidence sur sa volonté de se cramponner au pouvoir. Si la France n’est pas engloutie par la crise économique d’ici là, les petites élections cantonales du début de l’année prochaine pourraient rendre la gauche définitivement illégitime au plan nationale.

Frédéric Le Quer


 

 

30