Fragonard Jean-Honoré (1732-1806)

Par Dimanche 30 avril 2017 Permalink 1

Les français connaissent « Le verrou » et les figures de fantaisie de Jean-Honoré Fragonard (elles sont au nombre de quatorze) et en particulier celle de Diderot un peu efféminée. Cependant, le peintre longtemps méconnu est très éclectique. Son charme quelque soit le sujet de ses compositions, vient de cette impression de spontanéité qu’il donne en mettant, tel un précurseur de l’impressionnisme, de resplendissant tons de rouge et de rouille illuminant la toile. L’image en une avec le pantalon du jeune homme brodant, l’habit de l’autre, les lèvres des trois personnages, le carquois par terre est un bon exemple. L’oeuvre (55,9 x 45,7 cm) de jeunesse (23 ans environ), un brin licencieuse, aux multiples symboles phalliques, fut proposée à Munich chez Hampel le 30 mars 2017 et fit 475 000 €. Notons à cette occasion que l’Allemagne en 2016 se situait en quatrième position sur le marché mondial de l’art derrière la Chine, les Etats Unis, la Grande Bretagne et devant la France!

En France, justement, les amateurs argentés devront plutôt se contenter de dessins qui ne trouvent d’ailleurs pas toujours preneur. Si celui ci-dessous, « Jeune femme devant une sculpture antique de chien, plume et encre brune, lavis de bistre sur trait de crayon noir 32, 8 x 20,2 cm fit 50 000 € frais compris, un autre dans la même vacation à Drouot du 5 décembre 2016 de L’Huillier et associé ne fut pas vendu.SAM_3666

En revanche le même jour pendant la même vacation, « La Visitation », ci-dessous, crayon noir et lavis de bistre (légèrement insolé, quelques taches et rousseurs), 21 x 26 cm, dessin préparatoire pour la composition de «la Visitation», vers 1773- 1775, ne trouva pas preneur malgré une estimation basse relativement modeste (il s’agit de Fragonard tout de même!) à 15 000 €.SAM_3669

Finissons cet inventaire de la cote de Fragonard par une belle enchère à Drouot du 26 avril 2017 chez Kalck et associés ovv avec la sanguine (30,5 x 45,4 cm) ci-dessous, intitulée « A l’orée d’une forêt un groupe d’arbres est éclairé par les rayons du soleil » qui fit 182 000 €! Cette somme s’explique, indépendamment de la qualité du dessin, par une provenance impeccable et une bibliographie intéressante.SAM_3667

Frédéric Le Quer

PS: Au sujet de Fragonard voir aussi article du 6 septembre 2015, http://politiqart.com/fragonard-1732-1806/