Fermeture de la jungle

Par Mercredi 26 octobre 2016 Permalink 2

L’affaire de l’évacuation des migrants de Calais est une farce tragique jouée devant le peuple français. Tout ce qui vient des migrants doit être toléré. Si cette nuit, par exemple, ils ont incendié la jungle, c’est à cause du poids de leurs coutumes qui impose de mettre le feu à un campement au moment de le quitter.

Eh, oui! Les braves gens vivent comme au Soudan ou en Érythrée… Mettront-ils aussi le feu quand ils partiront de leurs habitations dispersées dans les sous préfectures françaises? Éventuellement, mais il ne faudra pas leur en vouloir… C’est comme ça en Afrique. C’est comme ça aussi en Grèce en ce moment où ils incendient allègrement tel ou tel service administratif qui risquerait de les ficher!

Ces migrants ont aussi l’air bien raciste. Ils ne peuvent pas se souffrir entre ethnies, entre citoyens de tel ou tel pays. Hors de question de mélanger les quelques dizaines de syriens maximum, avec les milliers soudanais qui eux-mêmes ne supporteraient pas les afghans qui sont toujours prêts à en découdre avec les érythréens, et ainsi de suite… Tous totalement illettrés annonant trois mots d’anglais et aucun de français ont pour l’autre une haine féroce qui explique d’ailleurs en partie la situation géopolitique de leur région d’origine. L’état français s’adapte et racialise les cars en évitant de mélanger tout ce beau monde. Il racialise aussi les lieux d’accueil. Les villages qui auront la chance d’avoir des soudanais n’auront pas celle d’avoir des afghans… Mais consolez-vous! La prochaine fois on alternera…

Et des prochaines fois, il va y en avoir de nombreuses! Dix mille par semaine arrivent actuellement en Italie grâce aux bateaux européens qui naviguent tout près des cotes libyennes pour bien ramener tout le monde. On se demande pourquoi il partent tous sur des embarcations de fortune, vu qu’à peine en mer, ils sont récupérés… ça irait plus vite de les prendre au port directement!

L’Union Européenne est pressée d’accueillir les migrants. Plus personne ne cherche à savoir qui ils sont, d’où ils viennent précisément, quel âge peuvent-ils bien avoir… Ceux qui sont passés par la Turquie attendent à la frontière qu’Erdogan décide de l’ouvrir et ça ne saurait tardé, le sultan menace actuellement fermement l’Europe!

L’Europe! Pauvre Europe libanisée par les criminels qui la dirige! Nos enfants n’y ont plus d’avenir sauf celui un jour d’être payé avec une platée de riz contre une journée de travail.

Frédéric Le Quer