Donald Trump, Hilary Clinton et l’Europe

Par Jeudi 8 septembre 2016 Permalink 3

Une intéressante analyse des élections présidentielles US sous l’angle européen circule. Elle peut se résumer à peu près ainsi:

Si Hilary Clinton devient présidente, la situation européenne n’évoluera pas et le continent devra continuer à se soumettre aux théories mondialistes déstabilisant les peuples du vieux continent. Il en résultera à terme une tension communautariste telle qu’inéluctablement des guerres civiles se déclencheront entraînant une régression des conditions de vie. Ajoutons qu’économiquement pour les multinationales, l’important sera une croissance du produit intérieur brut européen dans son ensemble venant de l’accroissement de la population. Au niveau des ménages la situation se dégradera.

Si Donal Trump triomphe, sa volonté isolationniste l’amènera à abandonner l’Europe à son triste sort. Privé du parapluie protecteur américain, la déferlante migratoire venue du proche orient et d’Afrique où se déchaîneront toutes les guerres envisageables fera de l’Union Européenne un bateau ivre incapable de se prendre en main et d’assurer la sécurité sur son sol.

Voilà bien des conséquences guère réjouissantes! Pourtant, si l’hypothèse Hilary Clinton semble tout ce qu’il y a de plus réaliste puisqu’il ne faudra attendre aucun changement de politique et peut-être même l’engagement dans une guerre à grande échelle pour faire oublier les déconvenues économiques des classes moyennes, l’hypothèse Trump semble pêcher par excès de pessimiste.

Elle ne tient pas compte de l’influence que des résultats d’élections en Amérique ont à l’échelle planétaire. Reagan et son administration ont provoqué un changement total d’appréhension du monde. Bush dans un genre bien négatif aussi. Obama a combattu la crise venue d’un excès de mondialisation par plus de mondialisation et tout le mode a suivi! Chaque président dans son genre influence l’état d’esprit des citoyens de toute la planète.

Alors, pourquoi la démarche souverainiste recherchée par Trump n’inciterait-elle pas les européens à se libérer du carcan médiatique, se défaire des inhibitions qu’on leur impose? La victoire de Donald Trump ouvrira la voie à l’élection de candidats souverainistes partout dans le monde et particulièrement dans l’Union Européenne. Si ces nouveaux dirigeants décident de mettre fin à une Europe ouverte aux vents de la mondialisation, s’ils s’engagent sur un chemin démondialiste, alors l’espoir d’échapper à la fin programmée des particularismes occidentaux devient vivace.

Quand on veut garder une frontière, on le peut. Quand on veut protéger les entreprises nationales, on le peut. Quand on veut sauvegarder le secteur agricole pour nourrir sa population, on le peut.

Frédéric Le Quer

https://civilwarineurope.com/2016/09/07/trump-ou-clinton-peu-importe-leurope-est-deja-sacrifiee/