Deuxième tour: J. L. Mélenchon-M. Le Pen

Par Jeudi 30 mars 2017 Permalink 3

Un deuxième tour Jean-Luc Mélenchon contre Marine Le Pen est-il possible? L’écart de Mélenchon avec Fillon est désormais dans la marge d’erreur. Hamon soutenu par les Aubry, Taubira, Valaud Belkacem, Montebourg, j’en passe et des meilleurs comme Juliette Binoche(!!!) ne cesse de perdre pied. Le vote utile des gauchistes immigrationnistes est en faveur de Mélenchon qui au train où il va dépassera les 15%. Avec Fillon les choses peuvent donc se jouer à quelques dixièmes de points près.

Il reste néanmoins Macron, le leader des sondages. Quelques soient les enquêtes d’opinions, les français semblent déclarer que ce candidat est le mieux placé pour tout! L’IFOP explique ce matin que, sur le plan international, nos compatriotes le voient comme le plus compétent… Ce résultat fleure tant la propagande qu’on se demande si nos élites ne sont pas elles-mêmes en train de s’aveugler comme ce fut le cas au RU et aux USA. Prennent-elles leurs désirs pour des réalités? Toute la question est là. Comment les français peuvent-ils voter demain pour la doublure de Hollande?

Les sondages se basent essentiellement sur les résultats du premier tour de la présidentielle de 2012. On neutralise d’abord les 10 % de Bayrou en 2012 avec les 10% de Hamon prévus (j’arrondis mais c’est l’idée), on enlève les 4, 5 ou 6 % que Mélenchon peut faire en plus que la dernière fois au score de Hollande de 2012 qui était à près de 29 % pour obtenir ainsi un score pour Macron. Mais de cette manière le lamentable quinquennat n’est pris en compte qu’à hauteur du meilleur score de Mélenchon. Comme si seuls les gauchistes (mot choisi pour faire court) avaient été déçus… Cela semble impossible sociologiquement. Cela semble impossible psychologiquement. La moitié du nombre de voix de Hollande de 2012 devraient se disperser inéluctablement sur l’ensemble des autres candidats pour que la côte de popularité du président sortant soit prise en compte. Macron ne fera donc surement pas les 24 % dont on l’accrédite. Combien fera-t-il? Le mystère est là!

Alors il est possible que Macron ne soit pas au deuxième tour. Seule Marine Le Pen semble être assurée d’y participer. Si Mélenchon veut en être, il doit maintenant s’attaquer directement à Macron. Mais il n’ose pas pour le moment… Curieux… Préfère-t-il aller à la soupe après l’élection? Sous ses airs de matamore, c’est un peureux… Il l’a montré. Sait-on jamais cependant? Quoiqu’on tente de nous faire croire, seuls les citoyens auront le dernier mot. Alors Mélenchon-Le Pen au second tour est une possibilité.

Frédéric Le Quer