Dehors Fillon!

Par Mercredi 1 février 2017 Permalink 4

Le financement de la vie politique a bon dos dans cette affaire. On entend dire que les campagnes électorales coûtent chères, sous entendu qu’elles ne peuvent être financées que de façon malhonnête. L’excuse pour Fillon surgit alors. Ils font tous cela, il n’y a pas le choix.

624 000 € de salaire net en trois ans et demi: Voilà ce qu’a rapporté à François Fillon sa société de conseil dont il est le seul salarié et qui se justifie grâce à ses anciennes fonctions de premier ministre. Il n’y a pas embauché sa femme, c’est lui qui aurait directement payé. Il préfère la faire financer par l’état et par FIMALAC. Il n’y a pas embauché sa fille. Il préfère la faire financer par l’état. Il n’y a pas embauché ses fils. Il préfère les faire financer par l’état. Aux dernières nouvelles ses petits enfants n’auraient encore rien perçu de l’état. Parions que ça ne saurait tarder! Les émoluments de François Fillon en tant que député ne sont pour lui que des compléments de revenu. Tout ceci est peut-être juridiquement légal compte tenu des avantages que se sont attribués nos parlementaires. Tout dans cette affaire est moralement abject.

DSK, Sarko, Camba, Drey, Cahuzac, Thévenoud, Juppé et consorts sont des enfants de cœur à coté du châtelain de Sablé sur Sarthe. Les journaux anglais analysent que pour le personnel politique français, c’est business as usual. Avons-nous les élus les plus corrompus de la planète? Le match est serré entre les coréens du sud, les brésiliens et les français! Mais ces derniers ont un coup d’avance: ils passent régulièrement à la caisse de l’ambassade du Qatar place Charles De Gaulle. Charles De Gaulle, ce dernier ne cesse de se retourner dans sa tombe…

Le plus révélateur est que Fillon s’embarque dans la campagne présidentielle sans se rendre compte que ses actes sont totalement incompatibles avec la fonction. Il est déphasé, complètement inconscient. C’est un ripou comme dans le film. Il ne voit plus que ce qu’il fait est inconvenant.

Frédéric Le Quer