Comportement sexiste

Par Mardi 10 mai 2016 Permalink 3

Les allées du pouvoir bruissent du comportement sexiste de certains hommes politiques. S’il s’agissait de gros « lourdauds » du Front National, nous aurions eu une intervention au journal de 20 heures du président Hollande pour nous dire que la république est en danger. On nous aurait aussi inévitablement parlé de Donald Trump, l’homme qui fait peur aux petits nenfants! Mais là c’est un écolo, le genre qui donne des leçons à la terre entière, un parangon de vertu républicaine, le bien pensant des bien pensants!

Son nom, on s’en fout, personne ne le connaissait dans le grand public avant sa réputation sexuelle. En revanche c’était le genre de type à s’en mettre plein les fouilles en occupant des postes de présidents ou de vices présidents très rémunérateurs dans les allées du pouvoir. Un pourri comme la France d’aujourd’hui en compte tant qui s’enrichit en portant un discours politiquement correct dont les français crèvent. Non content d’être un ennemi du peuple, lui et toute sa clique, la bite en l’air avec toutes les pilules bleues qu’ils s’envoient, achetées dans la pharmacie à coté du palais Bourbon, jouent les satires. Quand le french lover devient un gros dégueulasse à la Reiser, il ne séduit plus, il débecte! Dans ce cirque on est gratifié d’un petit plus avec la femme qui la joue Hilary Clinton! Rire ou pleurer, chacun choisira…

En même temps, l’inénarrable Najat Valaud Belkacem remettait des prix de vertu dans des écoles publiques de province en posant devant des photographes. Le harcèlement scolaire était sa grande affaire! Cette coïncidence digne de Groucho Marx montre à elle seule à quel point ce gouvernement ne maîtrise plus rien du tout. Cela fait des années que l’écolo met des mains aux fesses à tout ce qui bouge, mais le scandale sort pile poil le jour de l’initiative de notre dame patronnesse, la ministre de l’éducation! Justice divine! Un femme qui lamine de la sorte l’école laïque, ne mérite rien de bon.

Décidément, que ce soit sur le plan du comportement sexiste ou du pognon, notre personnel politique ne vaut pas un clou. L’écrire nous fait taxer de poujadiste, voire d’anti-républicain! Mais quand un ver est dans le fruit, il faut tout foutre à la poubelle.

Frédéric Le Quer