Harcèlement sexuel, agression, viol

Par Vendredi 16 février 2018 Permalink 1

Alors que les bourses se redressent, la polémique à propos du harcèlement sexuel ne dégonfle pas! Les débats télé sont légions, la radio publique organise même une journée spéciale sur le sujet. Quelques grandes lignes directrices en ressortent. Les anglo-saxonnes sont très remontées. A part quelques pasionarias de #balancetonporc, les français semblent bien plus mesurés. En Amérique (rubrique de Brice Couturier hier sur France Culture), quelques grands malades en sont à déclarer qu'il faut radier du cinéma Woody Allen pour ses penchants sexuels et faire l'effort d'oublier tous ses films! En France les créateurs de génie ne sont pas remis en cause, en tout cas leurs œuvres. En politique, Tariq Ramadan va passer bientôt pour un malade mental irresponsable, un peu comme les terroristes qualifiés souvent de déséquilibrés. Si Gérald Darmanin ne trouve pas toujours grâce aux yeux des commentateurs bien que la première affaire de viol dont il est accusé vient d'être classée sans suite, son collègue Nicolas Hulot est très protégé par l'ensemble de ses anciens confrères des médias. Son dossier serait quasiment vide. Circulez, rien à voir! On se demande comment le nom de la petite fille de Mitterrand a bien pu sortir dans cette affaire... Non, ...

Adieu, les cheminots!

Par Jeudi 15 février 2018 Permalink 1

Personne n'aime beaucoup les cheminots. Ils ont toujours pris l'usager en otage en le rendant systématiquement victime de leurs revendications marquées avant tout par le sceau de l’égoïsme. Leur idée du service public peut se réduire à "moi d'abord"! Pourtant ces gens ont bénéficié d'un "récit national" particulièrement valorisant, les transformant par exemple en grands résistants malgré les faits, puisque les trains vers les camps pendant la guerre, il a bien fallu quelqu'un pour les conduire! On a vu récemment aussi que l'esprit de la SNCF dirigée par Guillaume Pépy ne brille pas par le courage. Les passagers du Bruxelles-Paris qui faillirent être les victimes d'un attentat islamique ne l'oublieront jamais. Donc il n'est pas question ici de soutenir cette corporation et leur statut qui devrait être mis à mal. Néanmoins il faut constater les attaques sans relâche et bientôt décisives du gouvernement et d'Emmanuel Macron, à l'encontre de tout ce qui ressemble de près ou de loin au service public. Il a beau jeu de dénoncer l’archaïsme en criant "modernisation". Les trains n'arrivent plus à l'heure depuis belle lurette et les banlieusards trimbalés tous les matins au boulot savent bien qu'ils ne sont guère mieux lotis que du bétail. Pour ...

La succession de Johnny Hallyday

Par Mercredi 14 février 2018 Permalink 3

L'affaire de la succession de Johnny Hallyday est intéressante sur le plan de la mondialisation galopante. Des milliardaires vont s’entre-déchirer, mais ça c'est plutôt l'anecdote, le croustillant qui fait vendre du papier, vendre des pages de pub sur les télés. ça vient de commencer et ce n'est pas fini! Non l'intérêt est ailleurs. On s'aperçoit un peu éberlué qu'un héritage ne concernant que des protagonistes français peut être considéré à l'aune de la loi américaine ou plus précisément californienne. La loi française ne s'applique pas à des français ou du moins sans préjuger de la décision judiciaire, pourrait ne pas s'appliquer malgré la carrière franco française du chanteur. Voilà donc encore une question qui met à mal la souveraineté nationale. Nos élus parlementaires en ont décidé ainsi. Ils ont tort, ils ne serviront bientôt plus à rien... Ici le problème est avec les Etats-Unis d'Amérique qui reste une démocratie... Mais demain la question peut très bien se poser avec une théocratie qui estimera par exemple qu'une fille ne peut pas hériter autant qu'un fils. La loi française basée sur le principe d'égalité des sexes pourra aller se rhabiller pour peu que le défunt soit redevenu résident d'un pays étranger! La France se ...

Hulot est pris au piège

Par Vendredi 9 février 2018 Permalink 11

L'affaire Hulot ressemble étrangement à un coup tordu venu de l'Elysée. Le ministre de l'écologie apparaît ces derniers temps de plus en plus comme un électron libre, une sorte de Chevènement ou pour les plus vieux de Jean-Jacques Servan-Schreiber. Démissionnaire impulsif au moindre écart de son patron Emmanuel Macron, Nicolas Hulot n'est pas un homme sûr. Pire, son audience dans les médias (dans l'opinion publique tout le monde se fout de Nicolas Hulot!) le rend susceptible de faire des dégâts, de dégrader l'image jeuniste et amoureux de la planète du président. On se demande bien ce qui resterait alors au président des riches s'il se faisait le héraut des industries polluantes... Hulot est vu comme un gage mais si ce gage décrète que la nature n'est pas suffisamment protégée par les décisions gouvernementales, sa présence devient alors totalement contre productive. Les constantes menaces du ministre de démissionner doivent donc agacer. Les cellules grises élyséennes peuvent très bien avoir eu l'idée de ressortir les casseroles les moins bien acceptées actuellement pour le neutraliser. Une, voire deux bonnes affaires d'abus sexuels dont une, le comble, avec la petite fille de Mitterrand, et le type se transforme de menace en pantin. Plus question qu'il ...

L’échec des indépendantistes corses

Par Jeudi 8 février 2018 Permalink 10

Emmanuel Macron a donné une leçon aux deux indépendantistes corses, pas très futés, qui sont à la tête de la région. Quand on voit Talamoni se faire filmer avec le drapeau corse et le drapeau européen dans son bureau, on se demande s'il a compris quelque chose au monde dans lequel nous vivons. Croit-il que l'Union Européenne est basée sur autre chose qu'un transfert de souveraineté partout, dans tous les domaines? Le pauvre est perdu parce qu'il refuse d'être clair. Il devenait facile pour Macron de rouler, lui et son acolyte, dans la farine. Et le président français ne s'en est pas privé, donnant, railleur, aux leaders nationalistes, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni, quelques bases de comptabilité sous entendant leur manque de compétence, appuyant à plusieurs reprises sur leur mauvaise gestion des deniers publics, i. e. des fonds solidairement transférés des régions françaises plus riches vers les régions plus pauvres comme la leur. Plus drôle encore, quand il a retourné comme une crêpe la revendication du peuple corse à se voir cité dans la constitution de la république française! Macron a sauté sur l'occasion pour y voir un irrévocable attachement des corses à la France et leur a signifié solennellement son ...

Regroupement familial

Par Vendredi 2 février 2018 Permalink 6

Dans son projet de loi immigration plus laxiste que jamais et bien en accord avec le mondialisme du président Macron, le gouvernement prévoit pour les migrants l'extension du bénéfice du regroupement familial non seulement aux ascendants directs au premier degré, mais aussi aux frères et sœurs. Compte tenu de l'énormité des fratries existantes dans les pays d'émigration, il s'agit là de l'ouverture en grand des frontières françaises à toute la misère du monde. Il s'agit aussi d'un bon coup de knout supplémentaire sur la tête des français qui devront encore se pousser pour laisser la place aux autres d'Afrique, d'Afghanistan, du moyen-orient, etc, etc, etc... Hier, en revanche, en Allemagne, un accord totalement opposé entre la CDU-CSU et le SPD a été trouvé et ces partis ont voté ensemble une loi durcissant le cadre du regroupement familial pour les réfugiés outre-Rhin. Seulement un millier d'entre eux, chaque mois, auront l'occasion de réunir leur famille sur le sol teuton. La grande coalition est donc presque de retour grâce, en partie, à une vision identique des partis sur la question migratoire qui préoccupe de plus en plus les citoyens. Alors qu'en Allemagne les dirigeants tentent de soulager la population en percevant et en ...

La France Insoumise se distingue

Par Jeudi 1 février 2018 Permalink 3

Ce premier février voit la France Insoumise sur au moins deux fronts: la question du burn out et celle concernant l'éducation nationale. François Ruffin proposait ce matin au palais Bourbon de considérer le burn out (stress post-traumatique, dépression ou anxiété généralisée) comme une maladie professionnelle. Cette idée, à l'évidence frappée au coin du bon sens, on se souvient bien sur des drames dans quelques sociétés du type France télécom ou Lidl, n'eut pas l'heur de plaire aux parlementaires qui rejetèrent la proposition de loi de leur confrère. Quand j'écris les parlementaires, il s'agit en fait uniquement des parlementaires République En Marche car Les Républicains y étaient favorables. Mais l'ultralibéralisme du partie du président des riches interdisait d'augmenter les cotisations des multinationales couvrant les maladies professionnelles. Une autre pathologie eut obligé à cette dépense et sans doute vaut-il mieux exonérer d'ISF le capital mobilier que protéger ceux qui produisent les richesses... Les facs de Toulouse, Jussieu, Lille, Rennes et quelques lycées sont aujourd'hui bloqués. La jeunesse estudiantine en a après la future réforme concernant l'accès à l'université qui semblerait compliquer l'orientation des élèves. La tactique gouvernementale est d'aller vite mais la France Insoumise tenterait d'après le gouvernement de manipuler les élèves pour empêcher ...

Encore un petit juif de Sarcelles tabassé

Par Mercredi 31 janvier 2018 Permalink 8

Des jeunes africains de Sarcelles tabassent un enfant juif de Sarcelles. Des pauvres s'en prennent ignominieusement à un autre pauvre, lui en voulant d'être, à leur avis, plus riche qu'eux parce que juif. C'est une aubaine pour les vrais riches à l'écart de cette guerre civile entretenue par le totalitarisme, le racisme, la xénophobie de l'islam et la complicité de nos dirigeants. Ce ne sont pas les blacks, les arabes, les turcs qui sont à blâmer, on l'a bien vu quand ils surent grâce à des leaders éclairés se débarrasser de leurs oripeaux religieux au cours du XXe siècle, c'est ce qu'on leur inculque maintenant, leur bourrage de crâne coranique qui les rend dangereux pour la démocratie. Avec l'islam et c'est une des raisons pour lesquelles il est si promu par nos élites ploutocratiques, avec l'islam la guerre intérieure entre individus d'une même classe sociale est inévitable. Si être islamophobe est assez naturel (comment ne pas avoir peur de cette religion quand on n'en est pas?), combattre l'islam devrait être un devoir républicain comme les francs-macs de la IIIe république ont combattu le christianisme avec acharnement. Et personne n'en a jamais fait des racistes! Ils incarnaient une modernité contre un ...

Islamisation et propagande médiatique

Par Mardi 30 janvier 2018 Permalink 10

Incontestablement les grands médias participent à la grande vague d'islamisation de l'Europe. Ils soutiennent la volonté des élites ploutocratiques de convertir les populations à l'islam. Ils soutiennent les politiciens qui adhèrent à cette démarche. Ils soutiennent les associations qui, par leur engagement soi-disant humanitaire, aident à l'implantation des musulmans sur le vieux continent; et plus il y en aura, plus les autres seront tentés de se convertir pour faire partie d'un groupe, pour ne pas se retrouver isolés. Les raisons qui animent ces journalistes sont de deux ordres. D'abord il y a le besoin de s'aligner sur sa rédaction dont la ligne éditoriale est le reflet de l'opinion des patrons de presse capitaines d'industrie. Il en va de leur job. Ce ne sont pas des résistants, ils sont juste là pour se faire la meilleure place au soleil en faisant ce qu'on leur dit de faire. Mais tout ne peut s'expliquer par un collaborationnisme cynique. Beaucoup des éditorialistes, des reporters ressentent de la pitié pour les musulmans. Ces derniers, pour la plupart pauvres et incultes entraînent cette compassion qui fait qu'au lieu de combattre leur foi sclérosante, l'envie de les aider, de les sortir de leur détresse matérielle et physique pousse ...

Convertir les populations à l’islam

Par Lundi 29 janvier 2018 Permalink 13

L'Union Européenne et ses tenants veulent convertir les populations du vieux continent à l'islam. Le remplacement consiste à substituer les valeurs musulmanes aux valeurs judéo-chrétiennes dorénavant bien trop imprégnées de laïcité. La laicité, c'est l'émancipation, la liberté d'expression, le droit de se révolter, de penser que le bonheur est à conquérir ici, maintenant et non dans l'au-delà. Incontestablement la chrétienté a bien rempli le rôle de carcan, a bien joué des ciseaux d'Anastasie, a bien su étouffer les aspirations libératrices de populations sous le joug d'une autorité injuste. La chrétienté a été un bon petit soldat au service des plus forts pendant des siècles partout en Europe de l'Oural à la Bretagne. Mais son rayonnement s'est terni. Trop usé par le temps. Seuls les pays de l'est qui pendant une grande partie de XXe siècle ont laissé de coté la religion chrétienne y sont encore vraiment attachés, luttent pour la garder. Et ils le font contre l'Union Européenne dont les élites ont bien compris qu'il fallait trouver autre chose pour soumettre le peuple pour sauvegarder l'ordre éternel de dominants et dominés. Et cette autre chose est l'islam, plus jeune, plus conquérant et, cerise sur le gâteau, mille fois plus archaïque. En ...