3% le mantra Macron

Par Vendredi 21 juillet 2017 Permalink 3

La Banque Centrale Européenne dirigée par Mario Draghi rachète in fine les émissions de dette des pays européens dont le budget annuel ne devrait pas dépasser 3% de déficit. Pas directement puisque des investisseurs privés s'y collent au moment de l'émission obligataire. Mais ils ont la garantie d'être rachetés par la BCE. Sans celle-ci, ils n'achèteraient qu'à des taux très élevés et encore, les dettes des pays du sud, France comprise, puisque le risque d'une banqueroute est important (en plus des taux élevés accéléreraient la banqueroute). La zone € tenant à grand coup de création monétaire, la monnaie devrait ainsi être fragilisée au grand dam des pays du nord à cause de l'idée que plus il y en a en circulation moins elle vaut. Néanmoins cette création monétaire qui devrait aussi entraîner de l'inflation avec un € qui vaudrait moins cher n'en entraîne pas. Les pays du nord s'inquiète donc pour rien pour le moment. Pire, alors que la Fed aux Etats Unis tente une politique moins "accommodante", le $ baisse pourtant vis à vis de l'€ et l’enchérissement de notre monnaie va nous coûter très cher sur le plan des exportations. La hausse des taux de la Fed qui raréfie ...

Taxe d’habitation

Par Mardi 18 juillet 2017 Permalink 2

Les représentants des collectivités locales s'agacent de la suppression de la taxe d'habitation. Il en va principalement de la survie des chères associations que les maires aiment à rétribuer de manière discrétionnaire en fonction du nombre de voix qu'elles leur apportent aux élections. Les médias appellent cela le lien social. Il s'agit par exemple d'un rapport de force entre élus et responsables associatifs poussant les édiles locales à s'assurer la paix civile dans les banlieues à risque en finançant les lieux de culte et les fêtes religieuses. Emmanuel Macron dont la pensée ne s'énonce pas clairement et dont les mots pour la dire ne lui viennent pas aisément se retrouve engluer dans une promesse de campagne dont il ne veut pas se dédire. Aussi mal préparée que la taxe à 75% en 2012 de François Hollande pour les ménages les plus riches, elle apparaît avoir joué le même rôle. Alors que les discours du candidat président sonnait creux, que l'ennui commençait à poindre même chez ses meilleurs partisans, une inspiration subite lui vint: L'idée de Hollande était de faire payer les riches, l'idée de Macron est d'exonérer les pauvres, enfin les moyens. En effet sa mesure ne concerne pas 80% des ...

Loi travail

Par Mardi 11 juillet 2017 Permalink 2

Le projet de loi d'habilitation à procéder par ordonnances sur la réforme du code du travail comporte 9 articles qui sont en cours d'examen à l'assemblée nationale. L'ordre juridique et social de 18 millions de salariés du privé va changer de manière guère transparente puisque la teneur des ordonnances pour la nouvelle loi travail reste bien mal connue. Mais les députés vont largement souscrire à ce que demande le gouvernement. En fait, des syndicats comme Force Ouvrière ont beau joué les Candide, faire croire à la possibilité d'un deal win-win, présenter l'opération comme une grande concertation d'égal à égal, le but d'Emmanuel Macron qu'il va atteindre sans mal grâce à l'abrutissement des français, est de diminuer les droits des salariés du privé pour donner une plus grande latitude à leurs patrons. On déshabille Pierre pour habiller Paul. Et Pierre se laisse faire trouvant même parfois cela très bien, se sentant apparemment trop favorisé!!! Les bénéfices du CAC 40 ont bondi de 32,6% en 2016, à 75,8 milliards d'euros, alors que les entreprises ont poursuivi leur maîtrise des coûts dans un contexte de croissance molle. L'année dernière fut la meilleure année depuis 2010. Hors secteur financier, le résultat des banques étant largement ...

La dette de la France

Par Vendredi 30 juin 2017 Permalink 3

La cour des comptes a remis un rapport alarmant concernant la dette de la France. Elle préconise plusieurs mesures pour passer sous la barre des 3% de déficit. Les médias cherchant à faire passer la pilule de l'austérité aux citoyens expliquent que c'est une question de souveraineté! La souveraineté! Eux qui la méprisent tant l'utilisent maintenant! Tout le monde savait depuis bien longtemps que les premiers ministres Valls ou Cazeneuve mentaient effrontément à propos des finances publiques. Le nouveau gouvernement fait semblant de devoir renoncer aux promesses démagogiques qu'Emmanuel Macron n'avait pas hésité à faire durant sa campagne électorale. Tout ce cirque est très habituel! Dans le cadre purement européen, celui dans lequel se situe le nouveau président, le déficit est un problème. La survie de pays comme la France dépend de la monnaie de singe imprimée par Mario Draghi pour faire baisser le coût de la dette. En agissant ainsi le banquier central porte à bout de bras les économies du sud, comme la FED porte l'économie américaine ou les abenomics portent l'économie japonaise. En portant la France, l'Italie, le Portugal, la Grèce, Draghi dévalorise obligatoirement le patrimoine commun à toute la zone €: sa monnaie. Dans ces conditions si ...

Perception de l’opinion publique

Par Lundi 26 juin 2017 Permalink 2

Manipuler la perception de l'opinion publique sur les sujets qui la touchent de près est devenu une manœuvre souvent pleine de grosses ficelles dont personne ne s'offusque vraiment non pas parce que les gens en sont dupes mais parce qu'ils savent que de toute façon on leur racontera des salades. Alors la désinformation va bon train à propos de la reprise économique ou de l'envahissement migratoire. Concernant la reprise économique, les choses vont tellement bien en Europe que, par exemple, ce weekend encore, deux banques du nord de l'Italie viennent d'être renflouées sur décision gouvernementale de 5 milliards d'€ pour qu'Intesa San Paulo, la plus grosse banque italienne achète leurs secteurs sains pour 1€ symbolique. Dans ce dossier, il faudra encore probablement que l'état rajoute 12 milliards pour éviter la ruine des petits épargnants. Si, sur le plan financier, alors que Mario Draghi imprime à tout va, les difficultés ne se résolvent pas, sur le plan économique et social, rien ne s'arrange non plus. Les chiffres du chômage en France annoncés ce soir risquent d'être encore mauvais. Mais là, la solution a été trouvée par Jupiter Macron: Ils ne seront plus dévoilés que 4 fois par an au lieu de 12 ...

L’hôtel Drouot en peinture

Par Vendredi 23 juin 2017 Permalink 1

Chaque semaine nous mentionnons ici même des résultats de ventes aux enchères pour des œuvres d'art diverses et variées. Celles-ci ont souvent lieu en l'hôtel Drouot, vieille maison du 9e arrondissement de Paris, inaugurée le 1er juin 1852. Si celui-ci a beaucoup évolué depuis sa création, s'est même "expatrié" sur la rive gauche, gare d'Orsay pendant un temps, l'ambiance reste assez typique et peut-être même pas très éloignée de ce qu'elle était en 1876 année au cours de laquelle un certain Benjamin-Eugène Fichel peint le tableau en une. Il "fourmille de détails savoureux" dixit l'hebdomadaire "la gazette Drouot" "rendant bien compte de l'effervescence" qui règne dans l'une des quatorze salles de vente qui existaient à cette époque. La peinture était en vente hier chez Beaussant Lefèvre au sous sol de Drouot en salle 14. La fiche laisse entendre que cette huile sur toile, 61 x 90 cm, avec quelques restaurations, datée et signée, vient de la famille Guénot des coffres Fichet. Elle est raisonnablement annoncée compte tenu de l'artiste entre 10 000 et 15 000 €. En effet, si la peinture de genre de Fichel plut à ses contemporains avec ses manières de reportage, elle fut vite oubliée après sa mort. ...

Jouets Märklin

Par Dimanche 21 mai 2017 Permalink 1

La maison allemande Märklin est renommée dans le monde du modèle réduit. Lorsque, 20 ans avant la première guerre mondiale, l'essor de la bourgeoisie provoque une demande croissante dans le domaine des jouets pour enfants, la firme se met au diapason. Créée au milieu du XIXe siècle, elle prend véritablement son envol au début du siècle suivant et en 1910 obtient le grand prix à l'exposition universelle de Bruxelles. L'exigeante clientèle recherche un produit perfectionné, ressemblant à la réalité et de grande qualité. Pas question à cette époque d'obsolescence programmée. C'est du solide, du résistant. Les allemands savent faire! Le jouet ancien est dans la vente aux enchères un marché de niche dont le chiffre d'affaire est d'environ 7 millions d'euros par an (info Gazette Drouot du 12 mai 2017). Ce qui fait rêver les parents ne fait pas rêver les enfants. Une locomotive ou une petite voiture qui émerveille un grand laisse son cadet de marbre! Il s'agit souvent d'un achat plaisir, à la recherche du temps perdu, plutôt qu'un investissement calculé. On peut d'ailleurs dire la même chose des bandes dessinées: hormis quelques planches originales de dessinateurs glorieux que restera-t-il de ce marché dans quelques années? Néanmoins, la marque Märklin ...

Les dessous du command car de Macron

Alors qu'Emmanuel Macron s'apprête à être le président de la perte de souveraineté de la France, debout dans son command car, il s'est posé hier, comme aime souvent à le faire la gauche d'ailleurs, en chef de guerre. Il serait bien parti immédiatement au Mali voir nos troupes mais Angela Merkel lui ayant accordé un entretien ce jour, il doit repousser son voyage... Grâce à la chancelière, les français continuent de partager avec les allemands cet € cher qu'ils aiment tant. Emmanuel Macron lui doit beaucoup d'égards! On a vu que les peuples du nord de l'Europe (ex: le président de la BCE interrogé par les parlementaires néerlandais) considèrent Mario Draghi comme leur ennemi et qu'ils attendent que les largesses du banquier central soient vite remplacées par une rigoureuse austérité en France et en Italie. Quelque chose à la grecque leur conviendrait assez bien apparemment... Les ordonnances Macron à venir vont dans ce sens en portant au pinacle la politique de l'offre. Où seront les acheteurs? Dans le reste du monde si on comprend bien... Donc simuler la souveraineté nationale sur un command car en descendant les Champs Elysées, cela fait de belles images dignes des brillants conseillers en communication dont ...

Se dédouaner sur Bruxelles

"Nous sommes confrontés avec la France à un problème particulier. Les français dépensent trop d'argent et ils le dépensent au mauvais endroit. Les français consacrent 53 à 57% de leur produit intérieur brut à leurs budgets publics; compte tenu du niveau relativement élevé de la dette, cela ne peut pas fonctionner dans la durée. Le futur chef d'état ne peut compter sur la mansuétude de ses partenaires européens sur cette question. Il appartient aux français de faire un geste dans la direction des autres." Ainsi parlait hier diplomatiquement de Bruxelles, Jean-Claude Junker. Le maintien coûte que coûte dans l'€ que veut absolument la population, ne se fera évidemment pas sans larmes. L’élaboration du budget de la France, acte de souveraineté nationale s'il en est, sera bientôt mise sous tutelle. Parions que troïka, Eurogroupe ou une autre instance européenne similaire vont expliquer aux français comme elle l'explique aux grecs, ce qu'il convient de faire pour "bénéficier" d'une monnaie allemande! Emmanuel Macron espère sans doute que les réformes décidées par une instance supranationale seront mieux acceptées par la population et lui permettront de se dédouaner. Ses appels au fédéralisme ont ce seul but. Les grands médias ne se font d'ailleurs écho que de ...

Un tissu industriel qui fait mal

Par Jeudi 27 avril 2017 Permalink 1

La scène d'hier à Amiens était assez jubilatoire. Emmanuel Macron qui expliquait avec suffisance à ses fidèles journalistes qu'ils ne lui dicteraient pas le timing de sa campagne électorale et qu'il faudrait qu'"ils s'y habituent" s'est vu forcer quelques heures plus tard de mettre ses pas dans ceux de Marine Le Pen! Les images dévastatrices bien qu'édulcorées par toutes les télévisions réduites à diffuser pour leur propagande des scènes tournées par le staff du candidat du système, montraient néanmoins une Marine Le Pen multipliant les selfies avec les ouvriers et les ouvrières et un Macron tentant de justifier une mondialisation qui fait disparaître de France son tissu industriel. Des trois piliers qui font un tissu industriel varié et efficace, i.e. les grandes entreprises, les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les petites et moyennes entreprises (PME), il ne restera bientôt plus rien sinon des plans de formation offerts aux gens pour leur faire passer le temps. Le chômage dont on parlait hier matin avec prémonition compte tenu des désastreux résultats du soir, oblige inéluctablement le travailleur à s'inventer un revenu pour subsister. Combien en sont capables? La société que veut Emmanuel Macron est dure, implacable, inégalitaire à force de laisser ...