Fernand Léger (1885-1955)

Par Dimanche 18 juin 2017 Permalink 1

Le paradoxe de Fernand Léger se situe dans la contradiction qu'il y a entre son oeuvre empreinte de modernité dans laquelle sont célébrées la machine et la vie urbaine, et l'homme travaillant à la gouache ou la peinture à l'huile alors que les temps sont au collage, à la photographie, l'homme effrayé par la conduite automobile, l'homme préférant jusqu'à sa mort le pneumatique au téléphone, l'homme débarquant à New York en 1940 avec dans ses bagages "A la recherche du temps perdu"! Son existence à cheval entre deux époques, celle d'avant 14, et celle d'après 18, explique cette ambiguïté. "(...) malgré mes 34 ans, malgré ma vie déjà commencée comme mon œuvre et que cette tragédie a cassé en deux. Je suis tout de même encore assez jeune, assez vivant (...) pour être de la grande génération d’après la guerre ! ». Et il en sera. " Je fus ébloui par une culasse de 75 ouverte en plein soleil" s'exclame-t-il après l'armistice. Fidèle à ses origines modestes, il s'enthousiasme aussi pour le Front Populaire, mais quitte la France pour les Etats Unis pendant la deuxième guerre mondiale et rentre dans son pays pour se consacrer jusqu'à la fin de sa ...

Carlos Cruz-Diez (né en 1923)

Par Dimanche 11 juin 2017 Permalink 1

Carlos Cruz-Diez, vénézuélien vivant en France depuis un demi siècle, est l'une des figures majeures de l'art cinétique, courant né dans les années 50 et 60 autour de la galerie parisienne Denise René et qui utilise les jeux d'optique pour que l'œuvre évolue selon les mouvements du spectateur. Illusion d'optique et persistance rétinienne au service de l'art! Ses panneaux de lamelles peintes provoquent un effet de chatoiement sur la rétine du spectateur. Rendu célèbre par ses études sur la couleur, il affirme qu'"elle n'en est pas une, une ébauche peut-être, mais qu'elle est avant tout une circonstance. Elle se modifie continuellement dans l'espace, dans le temps, avec la distance, la matière ... On peut le constater simplement en déplaçant une feuille blanche autour de nous. À chaque instant qui passe, le blanc n'est plus blanc mais devient autre ; la couleur se modifie continuellement, s'apparente à une anecdote de la forme" (Gazette Drouot, janvier 2015). C'est le paradoxe de l'art optique et cinétique. Cette représentation du beau est très physique, très sensorielle mais elle ne cesse cependant d'être intellectualisée. En 1955, Vasarely par exemple publie "Manifeste jaune" qui théorise cet art. Le travail de Carlos Cruz-Diez est à ce point ...

La semaine du marché de l’art

Par Samedi 10 juin 2017 Permalink 1

Tous les ans une semaine de mai à New York polarise l'attention des acteurs majeurs du marché de l'art. Elle représente entre un quart et un sixième du chiffre d'affaire de maisons comme Christie's, Sotheby's ou Philips. Des œuvres modernes et contemporaines sont échangées pour des sommes faramineuses voir indécentes entre gens pour qui l'argent ne compte pas. On a tous entendu parler cette année du tableau de Basquiat (ci-dessous) vendu le 18 mai chez Sotheby's 99,5 millions d'€ frais compris (à ce niveau ils sont d'environ 11%). 1,83 m sur 1,73 m,"Untitled" est signé, sur toile et daté de 1982. Il était au départ estimé 60 millions de $. 2017 a été un assez bon cru avec un chiffre d'affaire total de 1,6 milliards de $. Si ce chiffre est en hausse de 400 millions de $ par rapport à 2016, il est inférieur à celui de 2015 de 2,3 milliards de $. Ce chiffre cache des disparités importantes sur l'évolution de la cote des artistes. Par exemple, "La muse endormie" de Brancusi ci-dessous atteint chez Christie's un nouveau record pour l'artiste à 57,3 millions de $. En revanche une toile de Christian Rosa, artiste contemporain né au Brésil, achetée 209 000 ...

Georges Mathieu (1921 – 2012)

Par Samedi 3 juin 2017 Permalink 3

Georges Mathieu est un peintre populaire au sens noble. Sur la scène artistique depuis 1942, il contribue à la reconnaissance à Paris des grands artistes américains d'après guerre comme Tobey, de Kooning, Gorky et Pollock. Mais son oeuvre en fait avant tout l'un des ténors de l'abstraction lyrique. L'intellectuel construit une dialectique entre son travail picturale et sa pensée. Qui est apparu en premier : l'œuf ou la poule? L'artiste cherche de nouvelles manières de transcrire ses émotions, sa métaphysique, sur la toile. Il rejette les pinceaux pour étaler ses couleurs directement au tube ou avec le pouce. Les calligraphies deviennent son mode d'expression privilégié en peinture. En une, huile sur toile titrée Séthon, 1967 adjugée le 29 novembre 2013 chez Kapandji-Morhange svv 168 750 €. L'honneur de Georges Mathieu est de chercher à introduire le beau dans la vie quotidienne. Du Logo d'Antenne 2 à la pièce de 10 francs (voir ci dessous), le public s'habitue à son mode d'expression, à son exigence graphique, s'en même s'en apercevoir. Il met ainsi l'art à la portée des moins intéressés. Concernant le marché de l'art, le peintre après sa mort reste bien prisé. Ci-dessous, vendue le 9 février 2014 chez Le Floch svv ...

Odilon Redon (1840-1916)

Par Dimanche 28 mai 2017 Permalink 1

L'imagination et le rêve représentent l'univers d'Odilon Redon. Ce peintre symboliste, né dans le sud-ouest, tire son âme d'artiste de son père. Aucun professeur n'a su dompter ce rebelle; à 24 ans il claque la porte de l'atelier de Jean-Léon Gérôme! Ce n'est par pour autant qu'il reste, malgré de solides inimitiés, incompris puisque des intellectuels comme Mallarmé soutiendront son oeuvre. Son oeuvre, après de courtes études d'architecture, est d'abord conçu en tant que sculpteur et lithographe. La guerre de 1870 interrompt ses débuts. Démobilisé, il habite Montparnasse et se lie d'amitié à Fantin-Latour. Le travail de Goya le fascine. En pleine époque impressionniste, Odilon Redon se situe ailleurs. Ses paysages viennent de ses songes; il est l'inverse des impressionnistes. Sa peinture le rapproche de James Ensor, Gustave Moreau ou Puvis de Chavanne. Les historiens de l'art comptent 3 grandes phases chez lui. Celle des noirs d'abord avec les recueils lithographiques, les hommages à Goya. Puis à partir de 1890 la couleur, le pastel, se substitue petit à petit aux fusains. Mais le début du XXe siècle voient les grands formats en couleurs primés avec des thèmes mythologiques, des visions christiques, des apparitions fantastiques. Concernant les ventes aux enchères, le vieux ...

Jouets Märklin

Par Dimanche 21 mai 2017 Permalink 1

La maison allemande Märklin est renommée dans le monde du modèle réduit. Lorsque, 20 ans avant la première guerre mondiale, l'essor de la bourgeoisie provoque une demande croissante dans le domaine des jouets pour enfants, la firme se met au diapason. Créée au milieu du XIXe siècle, elle prend véritablement son envol au début du siècle suivant et en 1910 obtient le grand prix à l'exposition universelle de Bruxelles. L'exigeante clientèle recherche un produit perfectionné, ressemblant à la réalité et de grande qualité. Pas question à cette époque d'obsolescence programmée. C'est du solide, du résistant. Les allemands savent faire! Le jouet ancien est dans la vente aux enchères un marché de niche dont le chiffre d'affaire est d'environ 7 millions d'euros par an (info Gazette Drouot du 12 mai 2017). Ce qui fait rêver les parents ne fait pas rêver les enfants. Une locomotive ou une petite voiture qui émerveille un grand laisse son cadet de marbre! Il s'agit souvent d'un achat plaisir, à la recherche du temps perdu, plutôt qu'un investissement calculé. On peut d'ailleurs dire la même chose des bandes dessinées: hormis quelques planches originales de dessinateurs glorieux que restera-t-il de ce marché dans quelques années? Néanmoins, la marque Märklin ...

Henry Moret (1856-1913)

Par Samedi 20 mai 2017 Permalink 1

Il n'a pas 20 ans quand le normand Henry Moret trouve sa terre de prédilection en Bretagne. Certes aux Beaux-Arts, à Paris, ses professeurs sont Jean-Léon Gérôme, Ernest Coroller, Henri Lehmann ou Jean-Paul Laurens, mais il s'épanouit à Pont Aven, petit chef-lieu de canton situé sur la rivière Aven et vivier d'idées neuves comme l'ont été Barbizon ou Fontainebleau en leur temps. De nombreux peintres s'y retrouvent attirés par le calme et les modiques conditions d'existence mais surtout avec un point commun artistique: ils cherchent la forme la plus simple et la couleur la plus forte pour représenter les paysages qui les entourent construits d'aplats de couleurs pures et usant de la ligne cloisonnant le motif. En une, "Les chaumes en Guidel", huile sur panneau, signée et datée 1891, 55 x 100 cm fut adjugé 306 000 € à La Baule, Salorges enchères svv, le 20 aout 2015. Record mondial pour l'artiste. Si la vie d'Henry Moret est marqué par ses déambulations allant de Lorient où il se marie, à l'auberge Gloanec, du Pouldu au port de Doëlan, le peintre sait aussi de dégager du carcan synthétiste et de son refus obstiné de l'impressionnisme. Alors des touches multicolores en virgules, des ...

Les meubles indo-portugais

Par Dimanche 14 mai 2017 Permalink 1

Les grands navigateurs portugais découvrent grâce à Vasco de Gama, les Indes en 1497. Quelques années plus tard la Compagnie des Indes rapporte dans les cales de ses bateaux en plus des épices ou des tissus, d'autres créations locales désignées par le terme de meubles indo-portugais. Le coffret en une du XVIIIe siècle témoigne du raffinement de l'artisanat indien. Du Gujurat ou Sind, il forme écritoire en marqueterie d'écaille et ivoire, à décor de branchages de fleurs dans les arcatures, 2 compartiments en laitons, L 35 cm. Estimé autour de 4000 €, il fut adjugé 62 500 € le 29 juin 2015 chez Ader svv à Drouot. Cependant les meubles dits indo-portugais sont principalement des cabinets de formes européennes "exécutés en chêne, en teck, en palissandre, et décorés de motifs exotiques très denses fait d'incrustations d'ivoire, d'os, de bois précieux auxquels s'ajoutent des plaques de cuivres ajourées et des éléments sculptés" explique Pierre Kjellberg dans "Le meuble français et européens du moyen âge à nos jours". Ils sont la fusion de deux cultures en mêlant l'influence occidentale au savoir-faire indigène. Leur valeur aux enchères est assez bien fixée. Si par exemple le meuble ci-dessus (115 x 72,5 x 41 cm) avec une ...

Ferdinand du PUIGAUDEAU (1864 – 1930)

Par Samedi 13 mai 2017 Permalink 1

Ferdinand du Puigaudeau est à classer dans la catégorie sinon des artistes maudits, du moins de ceux dont le talent n'a pas été reconnu à sa juste mesure, peut-être à cause de ses influences multiples faisant hésiter son oeuvre entre le symbolisme, l'impressionnisme ou le divisionnisme, voire aussi le ténébrisme! En une "la lecture à la chandelle", toile, 85,5 x 120 cm fut prisée à Nantes le 3 décembre 2013 chez Couton-Veyrac-Jamault plus de 31 000 €. Certes il rencontre un temps le succès, en début de carrière, bien qu'il ait rejeté les trajectoires habituelles de formation. Ferdinand du Puigaudeau sera alors vendu par le marchand Durand Ruel ce qui n'est pas rien; mais sa vie est faite de plaies et de bosses. Ce nantais de naissance la partage entre Paris, le midi un peu et surtout la Bretagne où il passe les 17 dernières années de sa vie. S'il tente à 20 ans le voyage en orient, il en revient immédiatement, désappointé après avoir posé le pied en Tunisie. En revanche son séjour à Venise à 41 ans le voit peindre de nombreuses toiles de la Sérénissime même si le périple se termine en procès avec le commanditaire. Entre ces ...

Tiffany

Par Dimanche 7 mai 2017 Permalink 2

La maison Tiffany & Co. est fameuse pour ses bijoux dont rêve le personnage incarné par Audrey Hepburn devant la vitrine du magasin dans "Diamants sur canapé" ou en anglais "Breakfast at Tiffany's". Mais la firme peut se prévaloir de nombreuses autres créations. Charles Lewis Tiffany fonda en 1837 l'établissement new-yorkais spécialisé au commencement dans l'argenterie. Les affaires sont florissantes et l'entreprise achète même, en 1850, les bijoux de la reine Marie-Antoinette et en 1887 une partie de ceux de la couronne de France. Le fils après des études artistiques qui le conduisent à Paris, en Espagne et en Egypte rentre aux Etats Unis après avoir acquis sa vision de l'art au contact des œuvres de William Morris et du mouvement Art & Crafts. Tout en travaillant pour les Vanderbilt ou les Rockfeller, Louis Comfort Tiffany fait sienne l'idée d'Emile Gallé d'embellir chaque foyer d'un objet d'art. Notons par exemple cet encrier de bureau en laiton doté et cristal signé vers 1900 qui fit 525 € chez Coutau-Bégarie à Drouot le 24 octobre 2012. Les objets de décoration qu'il propose séduisent la clientèle et continuent d'être très recherchés aujourd'hui en salle des ventes. On notera par exemple la boite à thé japonisante ci-dessous, ...