Carlos Cruz-Diez (né en 1923)

Par Dimanche 11 juin 2017 Permalink 1

Carlos Cruz-Diez, vénézuélien vivant en France depuis un demi siècle, est l’une des figures majeures de l’art cinétique, courant né dans les années 50 et 60 autour de la galerie parisienne Denise René et qui utilise les jeux d’optique pour que l’œuvre évolue selon les mouvements du spectateur. Illusion d’optique et persistance rétinienne au service de l’art! Ses panneaux de lamelles peintes provoquent un effet de chatoiement sur la rétine du spectateur.

Rendu célèbre par ses études sur la couleur, il affirme qu' »elle n’en est pas une, une ébauche peut-être, mais qu’elle est avant tout une circonstance. Elle se modifie continuellement dans l’espace, dans le temps, avec la distance, la matière … On peut le constater simplement en déplaçant une feuille blanche autour de nous. À chaque instant qui passe, le blanc n’est plus blanc mais devient autre ; la couleur se modifie continuellement, s’apparente à une anecdote de la forme » (Gazette Drouot, janvier 2015). C’est le paradoxe de l’art optique et cinétique. Cette représentation du beau est très physique, très sensorielle mais elle ne cesse cependant d’être intellectualisée. En 1955, Vasarely par exemple publie « Manifeste jaune » qui théorise cet art.

Le travail de Carlos Cruz-Diez est à ce point visuel qu’il n’est pas toujours perçu comme une oeuvre d’art. Deux anecdotes, ces dernières années, le démontrent. Une colonne de 6 mètres, signée de la main de l’artiste, a été envoyé au ferrailleur par le conseil général de la Vendée. Deux tableaux constitués de métal et de plexiglas destinés aux ordures sont restés 40 ans dans le garage d’un manutentionnaire de la ville de Paris chargé de les détruire. A chaque fois ces œuvres ont une valeur à six chiffres!

D’ailleurs, en une, chez Piasa à Drouot le 22 juin 2012, acrylique et métal sur panneau, 70 x 121,7 cm, intitulé Physicromie n° 623, daté 1972, fit 171 500 €. Ci-dessous, Physiocromie 1391 de 2004, 50 x 50 cm fut adjugée chez Lombrail-Teucquam, le 29 novembre 2013, 51 542 €.P1040989

Les multiples de Carlos Cruz-Diez sont plus abordables. La sérigraphie en couleur ci-dessous par exemple, Composition 1987, épreuve signée, datée et numérotée 18/75 73 x 74 cm (la planche), 60,3 x 60,2 cm (l’image) fit 700 € chez Piasa en avril 2011.P1040990

Frédéric Le Quer