Camille Fauré (1872-1944)

Par Dimanche 1 octobre 2017 Permalink 1

Seule Limoges capitale des émaux décoratifs depuis le moyen-âge pouvait accueillir Camille Fauré qui renoue à partir de 1925 avec l’émaillage en relief pour réaliser des vases cubistes aux motifs décoratifs géométriques et floraux. Son atelier qui avait été fondé en 1911, bénéficie alors de la collaboration des grands émailleurs de l’époque comme Alexandre Marty, Louis Valade ou Pierre Bardy. Pendant cinquante ans, ce natif de Périgueux multiplie des créations souvent exposées ensuite à Paris.

Camille Fauré met donc Limoges à l’heure de l’art déco avec un style singulier et bien reconnaissable. Cette année 2017, le 25 mars chez Limoges enchères ovv, signalons deux enchères à cinq chiffres: la première pour le vase en une, en émail sur paillon (feuille brillante de métal placée sous les émaux translucides) à décor géométrique en camaïeu rose lilas ponctué de touche brune vers 1930, signé qui fit 15 840 €. La seconde ci-dessous, un vase boule, h 20 cm, en émail bleu à décor en éventail de Lucie Dadat, vers 1930 aussi, signé C. Fauré Limoges France qui plut à un amateur pour 13 440 €.SAM_4592

Comme en témoigne aussi cet autre résultat, de 1925 aux années trente, les vases de Camille Fauré sont bien prisés: Ci-dessous vase ovoide, h 28 cm, signé C. Fauré Limoges, partit chez un amateur new-yorkais (info Gazette Drouot) contre la somme de 16 605 € (vente Sadde commissaires priseurs à Grenoble du 26 février 2015).SAM_4594

Du coup, on ne s’étonnera pas que le vase ci-dessous au style art nouveau, h: 24 cm, ne fût estimé qu’aux alentours de 4 000 € le 5 avril 2014 pour la vente à Dijon de Hôtel de vente Victor Hugo svv.SAM_4591

Pour terminer remarquons qu’avant de devenir le plus fameux émailleur de Limoges d’entre les deux guerres, Camille Fauré se risqua à la peinture à l’huile comme le montre cette importante composition préraphaélite ci-dessous, vers 1908, sur toile, 177 x 294 cm, intitulée Rapsos et vendu à Marseille chez Etude de Provence svv le 4 février 2012 sur la base d’une estimation allant de 3 500 à 4 500 €. SAM_4590

Décidément Camille Fauré avait tous les talents!

Frédéric Le Quer