Alain Juppé et l’islam

Par Dimanche 28 août 2016 Permalink 3

Pour Alain Juppé, l’islam est une religion « moderne, pacifique et tolérante ». L’homme dit-il le contraire de ce qu’il pense ou est-il assez fou pour penser ceci?

Moderne? Est-ce que par exemple la libération de la femme est quelque chose de moderne? Côté islam, dans une affaire nécessitant un témoignage, il faut 2 témoins femmes pour faire un témoin homme. L’homme hérite du double de la femme. Dans l’exercice du pouvoir, la femme est incapable de mener la guerre ou diriger la prière. Toujours moderne, M. juppé? Et si la femme est mariée elle doit tenir compagnie à son mari, l’écouter et lui obéir, Veiller sur son sommeil, garder sa maison, entretenir ses parents… J’en passe tant ses devoirs sont nombreux! Par ailleurs, la femme musulmane ne fait pas partie de cette catégorie de femme sous habillées que permet la société MODERNE. Elle tremble de peur pour ces femmes dévoilées et maquillées qui vivent dans la débauche et la corruption morale. Toujours très moderne, M. Juppé?

Pacifique? La multiplicité des sourates incitant, imposant le meurtre des non musulmans fait de l’islam une religion particulièrement barbare qui indéniablement constitue un danger pour la sécurité publique, mais apparemment pas pour M. Juppé…

Tolérante? L’islam ordonne de ne pas aimer ou de ne pas se lier d’amitié avec un juif ou un chrétien. On peut toutefois inviter chez soi un non musulman à condion de ne pas en faire une habitude! Décidément voilà une religion qui tolère son prochain sans réserve, n’est-ce pas M. Juppé?

« Je continue à penser que l’islam a sa place dans la république. » de quelle république parlez-vous M. juppé? D’une république islamique? Soyons clairs. Les francais d’origine arabe ont sans réserve toute leur place dans la république française. L’islam n’a strictement rien à faire dans la république française et plus vite on l’en chassera, mieux on se portera.

Frédéric Le Quer