Additif à « Paul Sérusier 1864-1927… »

Par Samedi 1 novembre 2014 Permalink 14

L’ huile sur toile de l’artiste ci-jointe peinte en 1922 a été vendue 47 880 € à Drouot chez Me Blanchet le 24 octobre 2014.

En dehors de tous les canons de l’époque, ce tableau superpose différents plans sans réelle perspective. L’esprit indépendant de Sérusier se renforce encore vers la fin de sa vie.

Cette période correspond au début de la maladie de sa femme, Marguerite, passant des séjours fréquents à l’hôpital de Morlaix où le peintre se rend avec acharnement. Professionnellement il expose à la galerie Druet après avoir l’année précédente publié « L’ABC de la peinture », ouvrage faisant état de ses propres conceptions picturales.

De façon plus générale il faut noter sur le marché de l’art que les prix des tableaux de maîtres grimpent actuellement. Du coup, beaucoup d’œuvres sortent et se retrouvent en vente… Effet collatéral de la crise qui continue d’enrichir les plus riches qui n’hésitent pas à acheter partout dans le monde.

Frédéric Le Quer