Additif à l’article « Le bureau du XVII au XVIIIe siècle »

Par Samedi 11 octobre 2014 Permalink 13

Le 18 septembre dernier s’est vendu à Zurich lors d’une vente aux enchères un bureau plat Régence dit « aux têtes de satyre » dont l’artiste n’est rien moins qu’André-Charles Boulle. La marqueterie en ébène et les écailles de tortue sont mises en valeur par le bronze doré. Il fallait prévoir pour cette acquisition 2 481 860 €.

On remarquera qu’avec les fortunes considérables traînant sur tous les marchés internationaux, les prix d’objets exceptionnels peuvent correspondre à des sommes faramineuses.

Frédéric Le Quer