Action et réaction

Par Mardi 1 juillet 2014 Permalink 13

Paris, le 1er juillet 2014
J’ouvre un blog maintenant sans vraiment savoir ce qu’il adviendra de son contenu…
La transformation rapide de la société me pousse, nous pousse tous d’ailleurs, à réagir, à se positionner face aux changements de moeurs, de cultures, de vie imposés à chacun par des forces aussi mal appréhendées que destructrices d’une histoire qui laissent le citoyen pantois et esseulé face à ces bouleversements dont il n’a pas envie.
Alors parler de politique, oui, au jour le jour, oui, parce que c’est à chaque instant que notre existence est transformée, manipulée, aliénée dans le but de détruire un monde pas si lointain honni par ceux qui dirigent pour mieux imposer un futur ne s’inscrivant plus dans la continuité mais surgissant d’une idéologie destructrice oublieuse des particularismes qui encrent l’individu, élément d’un ensemble, dans une sécurité qu’on voudrait nous faire croire trompeuse mais qui en fait est la condition de la survie du groupe.
Logiquement alors nous aborderons parfois le thème de l’art, juste en amateur, juste pour mieux comprendre ce qui nous incite aujourd’hui à rechercher la beauté d’hier afin de combattre les thèses aventureuses qui souhaitent faire du passé table rase. Le patrimoine et l’inintérêt dont il fait l’objet de la part de la classe politique est l’exemple criant de l’inanité de sa pensée. Nous mentionnerons aussi à l’occasion l’état de délabrement dont il est victime.
L’oeuvre de ce blog est ambitieuse. Le temps dira s’il n’était pas dès le départ présomptueux de dénoncer avec acharnement les pulsions mortifères d’une société à l’agonie.
Frédéric Le Quer