Immigration africaine

Par Mercredi 21 février 2018 Permalink 5

Une interview anxiogène sur l'immigration africaine était diffusée ce matin sur France Culture entre 7h30 et 8h. C'est facilement réécoutable sur leur site. Les chiffres cités par un démographe donnent l'ampleur du problème. En voilà quelques uns: -L'Afrique abritait 150 millions d'habitants en 1930. 1,3 milliards d'africains la peuple actuellement. En 2050, ils seront 2,5 ou 2,6 milliards (on n'est plus à 100 millions près!). Peut-être qu'en 2100 le continent commencera à vieillir un peu... -Au sud du Sahara plus de 40% de la population a moins de 15 ans -Sur l'ensemble du continent ils sont 80% à avoir moins de 30 ans -Lagos, la plus grande ville du Nigeria et du continent africain avait en 1960 350 000 habitants. Ils sont 20 millions aujourd'hui. -Si à Paris il y a 14 % de jeunes, à Lagos, ils sont 60 % à avoir moins de 25 ans. -L'Europe représentait un quart de la population mondiale en 1900, elle n'en représentera bientôt plus que 7% -Si l'on rapporte le nombre de migrants européens au XIXe siècle vers le reste du monde à la population du continent à l'époque et qu'on applique cela à l'Afrique, 400 millions d'africains quitteront potentiellement leur continent dans les années à venir Evidemment ces chiffres ...

L’alternative « Les républicains »

Par Mardi 20 février 2018 Permalink 9

Le parti "Les Républicains" est en train de se repositionner sur l'échiquier politique sous la houlette de Laurent Wauquiez. Si au commencement, tout le monde a vu en l'individu un nouveau Nicolas Sarkozy prêt à déclarer tout et n'importe quoi pour plaire et mieux se renier dès son éventuelle accession au pouvoir, son engagement résolument en direction des classes moyennes pourrait devenir convaincant. Avec "les fausses confidences" parues ce week-end, Laurent Wauquiez se positionne dans un espace idéologique totalement laissé vaquant: les classes moyennes. Quand il renvoie dos à dos MEDEF et CGT en affirmant, "ils n'en ont rien à foutre de savoir si on augmente les cotisations sur les entreprises, la seule chose qu'ils veulent, c'est encaisser l'argent", il s'allie aux pme et à leurs salariés contre le grand patronat et les cégétistes. Après le parti n'a plus qu'à dérouler un argumentaire tel qu'il est en train de le rédiger sur la politique fiscale et sociale "injuste et intolérable" de Macron "payée par les classes moyennes, les retraités, les familles, la France rurale et périurbaine", sur le soutien exclusif du président "aux premiers de cordée, en sous-estimant les questions de pouvoir d'achat, démontrant sa méconnaissance et son mépris du ...

Vas-y Wauquiez!

Par Lundi 19 février 2018 Permalink 3

Tous les profs de fac aiment raconter leur vie aux étudiants pendant un cours magistral. Je me souviens d'un qui, en cours de droit constitutionnel, était venu avec une canne richement sculptée lui ayant été offerte, nous avait-il dit, par l'empereur Bokassa suite à sa collaboration à la constitution de la Centre Afrique! Laurent Wauquiez en s’épanchant devant une assistance de jeunes ne déroge pas à la règle... Les coulisses du pouvoir sont toujours alléchants et à l'heure où les journalistes ont renoncé à toute investigation pour se consacrer à plaire aux patrons des multinationales, il faut bien de temps en temps quelqu'un qui déballe! Laurent Wauquiez s'y est collé. Les médias honteux de n'être au courant de rien et de ne plus diffuser qu'une information officielle, "le bull shit des plateaux télé", crient au scandale. Le scandale tient plutôt en leur renoncement à informer pour mieux plaire à leurs chefs. En plus qu'a dit de bien terrible Laurent Wauquiez? Que Merkel a le charisme d'une huître, que Sarko est parano, que Macron a déboulonné la statue de Fillon, que les casseroles de Darmanin sont des marmites... Toute la blogosphère en a déjà parlé. Ce qui change c'est que ces réflexions ...

Jean-Baptiste Greuze (1725-1805)

Par Dimanche 18 février 2018 Permalink 2

Jean-Baptiste Greuze fut à la peinture du XVIIIe siècle ce que la chanson réaliste fut au XXe, émotionnante, sentimentale, pathétique. Quelques titres de ses œuvres en disent long: "La piété filiale", "Malédiction paternelle", "le distributeur de rosaires", "Jeune fille pleurant la mort de son père", "Le père lisant la bible", etc, etc... C'est tout un monde triste, simplement touchant ou parfois bouleversant, que l'artiste décrit dans ses scènes de genre à la française. Foin de paillardise à la manière d'un Brueghel ou d'un Téniers! On fête rarement quoique ce soit chez Jean-Baptiste Greuze. Ses personnages sont accablés par la vie, le destin mais restent dignes, exemplaires. Ils ne se rebellent pas, ils subissent, droits dans leurs bottes. Diderot admirait le travail de son ami en ces termes: "Téniers peint des mœurs plus vraies peut-être. Il serait plus aisé de retrouver les scènes et les personnages de ce peintre, mais il y a plus d'élégance, plus de grâce, une nature plus agréable dans Greuze. Ses paysans ne sont ni grossiers comme ceux de notre bon flamand, ni chimériques comme ceux de Boucher." Jean-Baptiste Greuze eut du succès sous Louis XV, dans toute l'Europe, de l'Italie à la Russie, beaucoup moins sous ...

Eugène Gaillard (Paris 1862-Paris 1933)

Par Samedi 17 février 2018 Permalink 2

Quand Eugène Gaillard a quarante ans, la période art nouveau bat son plein. L'avocat devenu créateur de meuble a deux ans plus tôt à l'occasion de l'exposition universelle de Paris réalisé avec Georges de Feure et Edouard Colonna, le pavillon "L'art nouveau" du marchand d'art Samuel Bing. En une et les deux images ci-dessous, la salle à manger qu'il crée pour cet important moment qui a été vendu le 28 mai 2012 à Morlaix chez Dupont et associés svv 117 208 €. La marque de fabrique d'Eugène Gaillard correspond à des meubles graciles où la forme prime sur l'ornementation, aux coups de fouets moins érectiles que ceux d'Hector Guimard. Vers 1900, signalons aussi le lit monumentale (tête de lit haute de 181 cm), ci-dessous, qui chez Claude Aguttes à Drouot fit le 9 juin 2010, 138 790 €. Si la nature est la source principale de son inspiration, on peut constater qu'elle n'est pas reproduite fidèlement comme s'appliquaient à le faire les membres de l'école de Nancy. Les formes végétales et animales deviennent plus fantastiques que réelles. Mais comme tous les tenants du mouvement art nouveau, Eugène Gaillard défend une coopération entre art et industrie pour la fabrication d'"un meuble qui ...

Harcèlement sexuel, agression, viol

Par Vendredi 16 février 2018 Permalink 2

Alors que les bourses se redressent, la polémique à propos du harcèlement sexuel ne dégonfle pas! Les débats télé sont légions, la radio publique organise même une journée spéciale sur le sujet. Quelques grandes lignes directrices en ressortent. Les anglo-saxonnes sont très remontées. A part quelques pasionarias de #balancetonporc, les français semblent bien plus mesurés. En Amérique (rubrique de Brice Couturier hier sur France Culture), quelques grands malades en sont à déclarer qu'il faut radier du cinéma Woody Allen pour ses penchants sexuels et faire l'effort d'oublier tous ses films! En France les créateurs de génie ne sont pas remis en cause, en tout cas leurs œuvres. En politique, Tariq Ramadan va passer bientôt pour un malade mental irresponsable, un peu comme les terroristes qualifiés souvent de déséquilibrés. Si Gérald Darmanin ne trouve pas toujours grâce aux yeux des commentateurs bien que la première affaire de viol dont il est accusé vient d'être classée sans suite, son collègue Nicolas Hulot est très protégé par l'ensemble de ses anciens confrères des médias. Son dossier serait quasiment vide. Circulez, rien à voir! On se demande comment le nom de la petite fille de Mitterrand a bien pu sortir dans cette affaire... Non, ...

Adieu, les cheminots!

Par Jeudi 15 février 2018 Permalink 2

Personne n'aime beaucoup les cheminots. Ils ont toujours pris l'usager en otage en le rendant systématiquement victime de leurs revendications marquées avant tout par le sceau de l’égoïsme. Leur idée du service public peut se réduire à "moi d'abord"! Pourtant ces gens ont bénéficié d'un "récit national" particulièrement valorisant, les transformant par exemple en grands résistants malgré les faits, puisque les trains vers les camps pendant la guerre, il a bien fallu quelqu'un pour les conduire! On a vu récemment aussi que l'esprit de la SNCF dirigée par Guillaume Pépy ne brille pas par le courage. Les passagers du Bruxelles-Paris qui faillirent être les victimes d'un attentat islamique ne l'oublieront jamais. Donc il n'est pas question ici de soutenir cette corporation et leur statut qui devrait être mis à mal. Néanmoins il faut constater les attaques sans relâche et bientôt décisives du gouvernement et d'Emmanuel Macron, à l'encontre de tout ce qui ressemble de près ou de loin au service public. Il a beau jeu de dénoncer l’archaïsme en criant "modernisation". Les trains n'arrivent plus à l'heure depuis belle lurette et les banlieusards trimbalés tous les matins au boulot savent bien qu'ils ne sont guère mieux lotis que du bétail. Pour ...

La succession de Johnny Hallyday

Par Mercredi 14 février 2018 Permalink 4

L'affaire de la succession de Johnny Hallyday est intéressante sur le plan de la mondialisation galopante. Des milliardaires vont s’entre-déchirer, mais ça c'est plutôt l'anecdote, le croustillant qui fait vendre du papier, vendre des pages de pub sur les télés. ça vient de commencer et ce n'est pas fini! Non l'intérêt est ailleurs. On s'aperçoit un peu éberlué qu'un héritage ne concernant que des protagonistes français peut être considéré à l'aune de la loi américaine ou plus précisément californienne. La loi française ne s'applique pas à des français ou du moins sans préjuger de la décision judiciaire, pourrait ne pas s'appliquer malgré la carrière franco française du chanteur. Voilà donc encore une question qui met à mal la souveraineté nationale. Nos élus parlementaires en ont décidé ainsi. Ils ont tort, ils ne serviront bientôt plus à rien... Ici le problème est avec les Etats-Unis d'Amérique qui reste une démocratie... Mais demain la question peut très bien se poser avec une théocratie qui estimera par exemple qu'une fille ne peut pas hériter autant qu'un fils. La loi française basée sur le principe d'égalité des sexes pourra aller se rhabiller pour peu que le défunt soit redevenu résident d'un pays étranger! La France se ...

On est foutu, salaires trop hauts!

Par Mardi 13 février 2018 Permalink 4

"Accélération de l'inflation salariale", "une statistique mensuelle de l'emploi aux USA a montré une forte croissance des salaires", "la croissance annuelle des salaires est actuellement proche du taux de 3%", "une accélération des revalorisations salariales", "un chiffre d'inflation salariale solide", etc, etc... Voilà depuis quelques jours ce que disent les journaux à propos de l'économie américaine. Ils tentent d'expliquer la volatilité des marchés boursiers et rejettent incidemment la faute sur les salariés! Alors, trop payés les américains? Pourtant un enseignant est là-bas souvent obligé d'avoir un deuxième job qu'il exerce dans la soirée, comme laveur de voitures ou ce genre de chose... Pourtant la plupart des salariés ne cotisent pas à des assurances sociales les prenant suffisamment en charge pour soigner efficacement un cancer ou remettre d'aplomb un accidenté grave car les assurances ad hoc sont trop chères. En revanche les dividendes des sociétés ne cessent d'augmenter au point que les entreprises empruntent pour verser des sommes toujours plus grosses à leurs actionnaires. Ces aberrations font que la majorité des jeunes américains ne croient plus dans le système capitaliste. Eh oui! Des américains commencent à rejeter le capitalisme! D'après Courrier International même le socialisme n'est plus tabou! L'attitude négative des organes d'information ...

Shutdown, pas grave!

Par Lundi 12 février 2018 Permalink 11

Avec la dette américaine, on compte en milliard de milliards! Soit en trillions. Les billions sont "seulement" des milliers de milliards. Des administrations américaines comme le fisc ou les musées étaient fermées pour cause d'absence de financement. C'était le shutdown. Comme le budget n'était pas voté, il n'y avait pas d'argent disponible dans les caisses de l'état. Depuis vendredi 9 février dans la matinée, la Chambre des représentants a approuvé un nouveau compromis budgétaire. Le compromis se fait quand les démocrates et les républicains se mettent d'accord pour dépenser plus! Malgré les trillions de dettes, il s'agit de contenter son électorat! Foin d'économie, toujours plus de dépenses. Le plafond de la dette est donc relevé car celui-ci est mobile à condition que toutes les parties soient d'accord. Donc dans les mois qui viennent la FED émettra encore plus d'obligations, plus de titres concernant la dette souveraine des Etats Unis. Les chinois et les japonais, les principaux acheteurs en sont gavés. Et certains (les marchés financiers?) de penser qu'il va falloir rendre cette dette attractive, faire monter les taux, faire baisser le dollar pour que les étrangers achètent plus. Est-ce que cela créera pour autant de l'inflation, le grand problème officiel du ...