Les indécis

Par Mardi 28 mars 2017 Permalink 3

Les indécis sont devenus un grand thème de l'élection présidentielle. Pourtant tout semble joué au niveau des hautes sphères. Que Macron ou Fillon la remporte, elle débouchera vraisemblablement sur une victoire du parti LR aux législatives et le premier ministre sera inéluctablement Baroin. Mais Fillon qui lors des primaires semblait un gage de stabilité, est devenu l'inconnu de l'équation. Ses soutiens de la société civile comme le PDG de Fleury Michon se détournent de lui résolument. Baroin, toujours, ne fait quasiment pas campagne. Fillon est indéfendable. Lui-même s'y prend très mal avec son histoire de cabinet noir qui ne mène nulle part sauf s'en prendre à un président qui n'est déjà plus rien. Il eut fallu qu'il dénonçât tout le monde pour montrer que ses propres pratiques n'étaient pas les pires. Il ne l'a pas fait. Ce n'est plus qu'un zombie! Il laisse alors ses millions d'électeurs dans l'embarras. Macron, la doublure de Hollande, apparaît comme le faux nez des caciques du PS. A droite, il faudra vraiment détester Marine Le Pen pour voter pour lui malgré tous ces députés ou ces vedettes du centre ou de droite qui vont à la soupe chez lui. Mais ils ne représentent qu'eux-mêmes. ...

Meeting de Lille de Marine Le Pen

Par Lundi 27 mars 2017 Permalink 3

Dans son meeting à Lille, Marine Le Pen semble amorcer une inflexion. La forme d'abord fut plus intellectuelle. Sa tentative d'explication d'un souverainisme intelligent pouvait séduire les indécis. Loin d'être question de stigmatiser l'autre, elle faisait des nations la garantie de la diversité de l'Europe et de sa richesse. Le souverainisme se plaçait clairement comme le moyen d'additionner pour le bien de tous des identités fortes en évitant le sentiment de déliquescence des cultures. Patriotes de tous les pays , unissez-vous, proclamait Marine Le Pen en substance. Ce changement d'attitude, ouverte sur le monde sans renier son souverainisme est nécessaire. Les indécis sont nombreux. Mais ces indécis ont peur. Peur d'être appauvris par la perte d'une monnaie qui plus ou moins consciemment les rassure à cause de la présence de l'Allemagne. Peur de quitter le projet d'une Europe unie, projet vieux de 60 ans qui incontestablement a permis au moins de pérenniser la paix pour ses membres. Alors pour convaincre tous ces gens qui hésitent, indispensables pour gagner, il ne s'agit pas de les prendre à rebrousse poil en leur proposant un chamboule-tout. Ils savent pertinemment que le pays va mal mais espèrent le voir s'améliorer en douceur, sans heurt car ...

Claude-Joseph Vernet (Avignon 1714- Paris 1789)

Par Dimanche 26 mars 2017 Permalink 1

Claude-Joseph Vernet va au XVIIIe siècle donner ses lettres de noblesse aux marines françaises. Certes il y eut avant lui Le Lorrain, mais il peignait à Rome. Les Pays Bas s'étaient particulièrement investis dans ce genre au XVIIe siècle mis à l'honneur à cause du commerce maritime qui représentait la clé de leur économie. La France dut attendre ce peintre. Arrivé à Rome en 1734, Vernet mit quelques années pour être célèbre à travers l'Europe grâce à ses vues atmosphériques sur la mer. Louis XV s'intéresse alors à lui et lui commande en 1753 de peindre les ports du royaume. Quinze toiles sur les vingt prévues sont livrés en 8 ans de pérégrination de l'artiste à travers la France. Si la topographie de chaque ville est strictement respectée, des personnages animent et charment ses paysages annonçant parfois déjà le courant romantique. Quand un tel maître de la peinture française passe en vente publique, il s'agit toujours d'un petit événement. Ce fut le cas vendredi 23 mars 2017 chez Audap-Mirabaud avec "Orientaux dans une crique au soleil couchant", ci dessous, cuivre, signé et daté en bas à droite "j.vernet. / f. 1780". 39 x 48 cm. Sur un support noble, quoiqu'un peu tardive, ...

Pierre-Auguste Renoir (1841-1919)

Par Samedi 25 mars 2017 Permalink 1

L'année 2017 verra l'ouverture de la maison du couple Renoir à Essoyes en Champagne, petite ville dont est originaire sa femme qui lui donna 3 enfants et où le couple est enterré. En parallèle, le musée d'art moderne de Troyes prépare l'exposition d'une cinquantaine d'oeuvre de l'artiste mettant en exergue sa production la moins connue, telles ses natures mortes ou ses sculptures. Sa vie en quelques mots. Il nait à Limoges. Son père, tailleur, emmène la famille à Paris pour trouver du travail. A 13 ans, il débute comme peintre sur porcelaine. Ensuite il entre à l'atelier du peintre Charles Gleyre et c'est la rencontre de Bazille et Sisley. Il admire Ingres, Delacroix et Manet. Le tableau ci-dessous (33 x 27 cm) de sa période ingresque, intitulé "Baigneuse", représentant sa femme Aline Charigot vers 1885, fut adjugé chez Beaussant Lefèvre le 8 mars dernier à Drouot 492 484 €, soit plus du double de l'estimation haute à 220 000. Ses toiles de cette période de la maturité de l'artiste très prisée des collectionneurs sont à l'époque mal comprise. 1874 l'avait vu participer à la première exposition des impressionnistes avec Monet, Degas, Pissarro, Cézanne et Berthe Morisot mais les portraits de ...

La déradicalisation des islamistes

Par Vendredi 24 mars 2017 Permalink 3

L'attentat de Westminster montre encore une fois qu'il est impossible d'empêcher les islamistes de nuire avec de bons sentiments. L'enfermement et le bannissement sont les seuls moyens efficaces pour sécuriser la population. Repérer ces criminels sans agir fermement sous prétexte de bons sentiments se révèle mettre les gens en danger. Les tentatives de déradicalisation échouent systématiquement. Le programme français est emblématique du "fiasco complet" dixit le sénateur Philippe Bas, auquel ces expériences aboutissent. C'était il y a moins d'un an. Le gouvernement à grand renfort d'annonces dans les médias promettaient, grâce à son plan consistant à installer un centre par région, la déradicalisation des islamistes en voie de perdition. Il ne s'agissait plus de les stigmatiser mais de les guérir! Une idée noble, humaniste, fraternelle, comme la gauche aime. Depuis un rapport parlementaire sorti en février sans tambour ni trompette, l'évidence saute aux yeux: ça ne marche pas. L'état avait repéré 8250 islamistes acharnés auxquels il voulait prêcher la bonne parole durant un programme de dix mois. 9 d'entre eux seulement ont daigné démarrer le programme dans un château du XVIIIe siècle du centre de la France à Pontourny. Aucun ne l'a fini, certains cherchant en même temps résolument à partir ...

Jean-Jacques Bourdin bâché par Marine Le Pen

Par Jeudi 23 mars 2017 Permalink 3

Ce matin, Marine Le Pen était l'invitée d'une interview avec le journaliste Jean-Jacques Bourdin diffusée sur RMC et BFM. Une passe d'armes intéressante les mit aux prises concernant l'engagement politique en faveur d'Emmanuel Macron de ces chaines de radio et télévision et par extension il fut mentionné l'engagement du journal Le Monde ayant renoncé à tout souci d'objectivité. Marine Le Pen explique d'abord les liens qui unissent Patrick Drahi et Emmanuel Macron remontant au moment où celui-ci collaborateur de François Hollande intervient en faveur du groupe de l'homme d'affaire. Ceux-ci démontrent d'après elle le traitement de faveur qui est fait, et dont chacun se rend compte, à son concurrent pendant cette campagne présidentielle. Elle persiste en signalant qu'Emmanuel Macron sorti de nulle part, bénéficie d'une publicité illégitime (on pense ici à des gens comme François Asselineau qui malgré un discours bien plus profond ne passe jamais à la télé!). Et en effet, Macron est une création dont l'idée géniale (il faut hélas le reconnaître!) vient de capitaines d'industrie français et dont la mise en musique est faite par des gens comme Bourdin. Marine Le Pen n'hésite alors pas à dire que M. Bourdin reçoit ses ordres par téléphone de M. Drahi ...

Affaire Fillon: Psychologie et sociologie

Par Mercredi 22 mars 2017 Permalink 4

L'affaire Fillon, l'argent, l'avarice. Le drame ne se joue pas à n'importe quel moment mais en pleine mondialisation, pendant que des fortunes colossales se créent, où la ploutocratie a gagné ses lettres de noblesse, la richesse étant devenue la base du pouvoir politique et le pouvoir politique le moyen d'accroître sa richesse sur le dos de l'état. L'objectif principal de Fillon et de ses alter ego comme Cahuzac, Thévenoux, Le Roux et bien d'autres est de s'enrichir. L'argent est le moteur de leur engagement, le mobile de leur comportement. Le cercle des amis, les écoles des enfants, leurs mariages contribuent à la progression des biens de la famille. Rien dans ce domaine n'est jamais laissé au hasard, la spéculation est partout, à chaque instant de la vie. Cette obsession dévore leur existence et arrive même à nuire à leur ambition. L'accumulation, l'épargne est une seconde nature. En regardant Fillon à la télévision, on sent qu'il "économise tout, même le mouvement" comme dit Balzac du père Grandet! L'époque lui donne la possibilité de cette passion, les temps ne sont pas à la flamboyance, au gaspillage dans des actions folles de héros dostoiewskiens. Non, les temps sont à la cupidité, la mesquinerie. La ...

Le débat télévisé

Par Mardi 21 mars 2017 Permalink 5

Passons les troupes en revue après le débat télévisé d'hier soir par ordre d'intentions de vote au premier tour: Marine Le Pen sans crevée l'écran a été bien moins mauvaise que les journalistes le disent. Ils s'engouffrent sur l'histoire du burkini face à Macron. Tant de choses sont à dire sur l'intégration qu'on se demande bien qui lui a suggéré de parler de ça... Elle fut bonne là où on l'attendait le moins i.e. la question économique. Sa réponse à Fillon sur l'euro finissant par le choc que constitua la présentation du graphique sur la compétitivité industrielle de la France depuis le début de la monnaie unique laissa le studio coi ( l'image ne sera bien sur pas reprise par la presse propagandiste). Son exemple de Whirlpool concernant le libre échange fut aussi un excellent argument. Bref, peut mieux faire, comme on disait dans le temps à l'école! Macron n'a brillé qu'en contre attaque. Il réplique, c'est sa tac-tic, comme ces joueurs d'échec bons mais sans panache, qui attendent la faute de l'autre pour gagner. Aucune idée forte mais il adresse des satisfecit à tel ou tel d'un genre consensuel avec un air un peu supérieur! Sa réponse à Marine Le Pen ...

Mélenchon

Par Lundi 20 mars 2017 Permalink 5

"Dégagez!". La France étouffe de partout. Comment ne pas relier le "dégagez!" de Mélenchon au "on est chez nous" des militants Front National. Ce sont les mêmes gens qui s'expriment ainsi sans nuance, péremptoire, à bout. Rien ne s'arrange, les statistiques sont fausses, le maintien artificiel d'une situation économique et politique stable durera jusqu'aux élections allemandes pour illusionner les votants. On propose d'ailleurs outre Rhin un changement complètement bidon entre Merkel et Schultz! En France après les législatives, il y aura trois ans sans élection. Pour les kleptocrates, la terre promise n'est qu'à quelques encablures, quelques semaines à tenir pour pouvoir faire ce qu'on veut, rendre irréversible une société dont le peuple ne veut pas. Les migrants ont manifesté ce week-end end à Athènes pour "leurs droits". Personne n'a tenter de paraphraser la fameuse phrase de Kennedy "ne vous demandez pas ce que l'Europe peut faire pour vous mais demandez vous ce que vous pouvez faire pour l'Europe". Impossible de leur répondre cela. Il faut qu'ils entrent à tout prix. C'est le choix des élites contre les citoyens européens. Mélenchon est immigrationniste de manière inconséquente. Son "dégagez!" ne mène nulle part sinon à la société que veulent ses ennemis politiques. Dégagez Hollande, Fillon, ...

Félix Valloton (1865-1925)

Par Dimanche 19 mars 2017 Permalink 1

Comme avec Jean-Etienne Liotard, Jean-Jacques Rousseau, Jean-Joseph Crotti et bien d'autres, la France s'est appropriée l'artiste d'origine suisse Félix Valloton né à Lausane. Il exécute son oeuvre à Paris. Avec les portraits dont il se fait une spécialité en début de carrière, il réalise des gravures sur bois à l'iconographie nouvelle faite de grands aplats de noir et de lignes sinueuses. La gravure ci- dessous, ( Le Gagnant. 1898. Bois gravé. 178 x 224. Vallotton et Goerg 201; Johnson 146. Très belle et fraîche épreuve sur japon, non signée comme à l'ordinaire. Infimes rousseurs en tête. Toutes marges non ébarbées. A. Vollard éditeur.), fit 826 € chez Binoche et Giquello le 4 novembre 2016. Sa rencontre avec les nabis, en particulier Bonnard, Vuillard et Sérusier, le ramène à la peinture en le poussant à intellectualiser sa création. Félix Valloton aime le trait, la ligne et ses glorieux modèles restent Jean-Auguste-Dominique Ingres ou Nicolas Poussin. En une, l'huile sur toile de 1905, 55,5 x 46,5, représentant sa femme Gabrielle fille du marchand de tableau Alexandre Bernheim fit chez Auction Art Rémi Le Fur le 19 décembre 2013 309 800 €. La fin de carrière de Félix Valloton voit des peintures "plus expressionnistes, des ...